Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Relation Client
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Zoom sur 5 concepts stores inspirants à Paris

Publié par le

Sixième puissance économique mondiale, la France reste le pays le plus attractif pour les investisseurs en Europe. Le retail se transforme et se digitalise, accéléré par la crise sanitaire, l'innovation devient indispensable. L'expérience en magasin se réinvente.

Je m'abonne
  • Imprimer
Le retail en France

L'an dernier, les ventes ont plongé dans le commerce non alimentaire en magasin (-9,3%), particulièrement touché par les fermetures administratives, les confinements et couvre-feux. Dans un contexte de baisse historique du PIB, les dépenses de consommation des ménages reculent sensiblement en volume (-7,1%). À l'inverse, les ventes du commerce alimentaire en magasin rebondissent (+1,3%). Au sein des commerces spécialisés, les ventes se maintiennent dans l'équipement du foyer (+0,9%), l'électroménager (+13,4%) et le bricolage en grande surface (+4,6%) mais s'effondrent pour les meubles (-9,9%). Les ventes du commerce de détail ont chuté de 3% en volume. Le commerce de détail est estimé à 515 milliards d'euros en valeur (Insee) hors automobile. Il représente 5% de la valeur ajoutée de l'économie française et 11% de l'effectif salarié des secteurs principalement marchands. Le commerce en ligne (produits et services) atteint 112 milliards d'euros en 2020, en hausse de 8,5%. Les ventes internet des commerces physiques ont progressé plus rapidement que la moyenne du marché et que celle des sites pure-players. Alors que l'e-commerce ne représentait que 9,8% du commerce de détail en 2019, il en représente aujourd'hui 13,4%, soit 3,6 points en un an. Au premier trimestre 2021, les ventes en ligne ont augmenté de 14,8%, soit 29,1 milliards d'euros dépensés au cours des trois premiers mois de l'année. Au 1er trimestre 2021, le volume des ventes dépasserait le niveau du 1er trimestre 2019. En mai 2021, on constate également un fort rebond du climat des affaires dans le commerce. Enfin, la France conserve sa place de première destination des investissements étrangers en Europe.

Dalila Bouaziz

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet