Bonne dynamique de Carrefour au 3e trimestre portée par l'e-commerce et le bio

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Bonne dynamique de Carrefour au 3e trimestre portée par l'e-commerce et le bio

Le distributeur annonce une hausse de 8,4% de son chiffre d'affaires à magasins comparables au troisième trimestre, tiré par son redressement en France et une activité très dynamique au Brésil. L'e-commerce alimentaire progresse de plus de + 65% à l'échelle du Groupe.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Les ventes de Carrefour au troisième trimestre reflètent l'excellente dynamique en cours dans le Groupe, confirmant le succès du plan de transformation Carrefour 2022, commente Alexandre Bompard, son P-dg. Nos initiatives en faveur de la satisfaction clients portent leurs fruits : elles se traduisent par une nette amélioration du NPS, une croissance comparable record et une surperformance des segments bio et e-commerce. La croissance exceptionnelle au Brésil, une activité solide en Espagne et une meilleure dynamique en France témoignent de la force de notre modèle multiformat et omnicanal." Carrefour a lancé, en 2018, un vaste plan sur cinq ans de réduction de ses coûts et de développement dans le commerce en ligne afin d'améliorer ses résultats.


Carrefour annonce une hausse de 8,4% de son chiffre d'affaires à magasins comparables au troisième trimestre, tiré par son redressement en France et une activité très dynamique au Brésil. "Cette progression constitue la meilleure performance du distributeur depuis au moins 20 ans", indique-t-il. Le chiffre d'affaires trimestriel ressort à 19,69 milliards d'euros, en hausse de 5,5% à changes constants et en baisse de 2,5% à changes courants en raison d'un effet de change défavorable lié au real brésilien et au peso argentin.

Un CA en hausse en France

En France, le chiffre d'affaires a augmenté de 3,8% en comparable, avec une croissance de 2,5% pour les hypermarchés, "qui ont accentué leur bonne dynamique initiée post-confinement", indique Carrefour. Les hypermarchés (+2,5% LFL) ont accentué leur bonne dynamique initiée post-confinement. L'attention de chaque instant portée à l'exécution et à la satisfaction clients porte ses fruits. La transformation prend de l'ampleur. Le NPS est en nette amélioration. Les supermarchés (+4,9% LFL) continuent d'afficher "une solide performance, bénéficiant du repositionnement engagé depuis 2018". La proximité (+5,3% LFL) demeure très dynamique, en dépit d'un impact du manque de touristes au cours de l'été. Carrefour poursuit l'expansion de ce format de croissance avec 56 ouvertures au 3e trimestre. Les activités de Promocash restent pénalisées par la baisse des ventes B to B.


Au Brésil, la croissance en comparable atteint 26%, un niveau record selon le groupe, qui dit bénéficier d'un trafic dynamique, de gains de parts de marché et d'une hausse de la part de portefeuille chez ses clients.

Forte dynamique de l'e-commerce alimentaire

L'e-commerce alimentaire a significativement accéléré au cours des derniers mois et progresse de plus de +65% à l'échelle du Groupe au troisième trimestre. En France, la croissance est de plus de +45%. "Carrefour a notamment renforcé son leadership sur le segment de la livraison à domicile", indique le distributeur. Au Brésil, l'e-commerce alimentaire connait une progression de plus de +200%. Carrefour construit une position de leader sur ce marché. En Espagne, Carrefour affiche une croissance de près de +60% et gagne des parts de marché. Afin de répondre à la hausse de la demande, Carrefour poursuit l'augmentation de ses capacités de préparation et de livraison dans l'ensemble des géographies via le déploiement du réseau de drives : 2 102 à fin septembre (soit +406 depuis le début de l'année), développement de la livraison à domicile dans l'ensemble des pays du Groupe, avec notamment une couverture complète en Espagne et l'ouverture de nouvelles villes en France (86 dont +7 au T3).

Autres initiatives, le renforcement de la livraison express, en propre (France, Pologne avec Carrefour Sprint, Belgique et Roumanie avec Bringo) ou en partenariat (Glovo, Uber Eats, Rappi, Cornershop, etc.) dans tous les pays du Groupe, mais aussi l'accélération de l'automatisation et de la mécanisation de la préparation de commandes, en entrepôts et en magasins, avec des partenaires comme Dematic et Exotec en France et la signature d'un partenariat exclusif en Belgique avec Food-X technologies Inc., afin d'améliorer la productivité et la rentabilité de ses opérations e-commerce. Carrefour continue de travailler à l'amélioration de sa productivité. La croissance élevée permet une meilleure absorption des coûts fixes. Ainsi, l'e-commerce a déjà contribué à la croissance du résultat opérationnel courant lors du premier semestre.

Progression des produits bio et sains

Carrefour continue de surperformer le marché des produits bio, avec une progression du chiffre d'affaires de +20% sur les neuf premiers mois. Le 21 septembre, Carrefour a renforcé son soutien au bio français en nouant de nouveaux partenariats avec 6 coopératives et 3 industriels français pour sa marque Carrefour Bio. Le 13 octobre, Carrefour a annoncé l'acquisition de Bioazur par sa filiale So.bio. Bioazur est un réseau de 5 magasins spécialisés dans la distribution de produits biologiques, dans le sud-ouest de la France. Le réseau So.bio est désormais déployé dans 23 points de vente contre 8 au moment de l'acquisition et devrait dépasser les 30 points de vente à fin 2020. Le 19 octobre, Carrefour a lancé le score nutritionnel personnalisé INNIT.

Pour 2020, le distributeur dit anticiper "une dynamique commerciale soutenue et une amélioration du levier opérationnel des activités de distribution" mais prévient que les services financiers et marchands ainsi que les ventes B2B en Europe, pénalisés par la crise, devraient peser sur les résultats annuels.

Carrefour confirme par ailleurs les orientations de son plan stratégique et l'ensemble de ses objectifs pour 2020, notamment son plan d'économies sur trois ans de trois milliards d'euros en année pleine à fin 2020. Le groupe dit vouloir poursuivre la dynamique d'économies de coûts au-delà de 2020.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des enseignes [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet