En ce moment En ce moment

DossierTravelski part à la conquête de l'Europe

Publié par Philippe Crouzillacq le

2 - "Nous voulions créer une solution technologique qui propose des packages aux internautes", Yariv Abehsera, Travelfactory

Le président du groupe Travelfactory, dont fait partie Travelski, revient sur la naissance de du tour operator.

Comment est né le concept de Travelski?

En 2004, je pars en vacances en République dominicaine. Et je suis frappé par une chose, une formule, le "all inclusive", le "tout compris" pour toute la famille. De retour sur Paris, c'est le déclic, je réalise qu'il n'existe pas de "all inclusive" pour ce que l'on appelle encore à l'époque les "sports d'hiver". Après un rapide benchmark, je décide de m'associer avec Olivier Abergel, un ami d'enfance, expert en négoce. En 2005, nous créons Travelski.

Quelle est l'idée de départ?

L'intermédiation, et son pendant, la rupture des points de contact, avec un objectif : mettre fin au véritable chemin de croix que constitue alors pour des millions de Français l'organisation d'un séjour au ski. Nous sommes en 2005, et nous allons commencer par miser sur le web en créant une solution technologique qui proposera aux internautes des packages dynamiques pour leurs prochaines vacances à la montagne.

Où en êtes-vous aujourd'hui et quels sont vos projets?

Dix ans plus tard, avec 45 000 clients (sur la saison 2012-2013), 3 700 offres de séjours et 140 stations en catalogue (sur la France et Andorre), Travelski est devenu le spécialiste de la réservation des vacances au ski sur le Net. Nous nous tournons maintenant vers l'international, avec des pays comme l'Ukraine, Israël, l'Angleterre, la Hollande et l'Espagne. Nous travaillons à un nouveau projet "Gulliver 2018" avec une ambition : devenir le premier portail européen de vacances à la montagne.

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet