En ce moment En ce moment

DossierMarques et innovation: allier créativité et agilité

Publié par le

2 - Deejo: la voix comme support d'innovation

La jeune marque de coutellerie Deejo propose une expérience d'achat intuitive et décalée sur son application mobile.

  • Imprimer

Comment créer une expérience mémorable lors de l'achat d'un couteau de poche? C'est le défi relevé par Luc Foin et Stéphane Lebeau, les deux fondateurs de la marque Deejo qui propose des objets personnalisables. "C'est l'histoire d'un objet, tout sauf accessoire, qui porte sur sa lame, l'âme de son propriétaire", promet la communication de la marque. Lancé en 2014, le site propose une expérience 3D pour découvrir la gamme de produits et commander en ligne.

"Très vite, nous avons séduit les urbains actifs, âgés entre 35 et 70 ans et sensibles aux beaux objets. Nous avons vendu 300000 couteaux en 2018 et notre activité est en hausse de 30% en 2019", détaille Luc Foin. L'activité e-commerce représente 30% des ventes qui représentent huit millions d'euros en 2019. La marque est présente dans 40 pays à travers le monde mais la France reste le marché leader. Avec pas moins de 10000 configurations possibles (choix des matériaux du manche, de la lame, du texte à graver, des tatouages sur la lame...), les couteaux Deejo peuvent être également configurés chez les 1000 points de vente revendeurs ou dans la toute nouvelle boutique du Marais à Paris. "Très vite, nous avons cru dans le potentiel de la voice technology. L'application vocale "Dis Joe" a été lancée en France en mars 2019. Il s'agit de notre propre écosystème et nous lancerons en 2020 avec notre partenaire Ingenico, une solution de paiement vocal sans avoir à revenir sur le site pour finaliser la transaction", annonce Luc Foin.

"La personnalité de la marque doit se lire dans l'interface vocale. Le ton employé crée une rupture", précise Olivier Vigneaux, CEO de BETC digital qui accompagne la marque depuis ses débuts. Après six mois d'usage, l'utilisation de cette technologie est encore balbutiante puisque le paiement via mobile représente moins de 1% du volume des ventes. "Les consommateurs sont encore dans la découverte de la technologie, mais nous y croyons", assure Luc Foin. Ce qui est sûr, c'est que "Dis Joe" a su créer un univers de marque original et mémorable. C'est déjà bien...


Marie-Juliette Levin

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet