DossierLes outsourceurs tiennent le cap mais ne voient pas l'horizon

Publié par Stéphanie Marius le

2 - Le développement régional et national de l'outsourcing en France

Alors que le profil des conseillers en centres de contacts évolue, la région Hauts-de-France regroupe près d'un tiers des positions nationales.

  • Imprimer

A l'échelon national, les outsourceurs adhérents au SP2C emploient 33000(1) salariés (sur 49000 au total dans le secteur), dont 84% de conseillers clients, sur 92 sites de production. Le nombre d'emplois créés demeure en hausse de 0,8%. Si le CDI demeure la norme et concerne encore trois contrats sur quatre dans l'Hexagone, l'alternance enregistre une forte hausse en 2019 (+52%).

Par ailleurs, les salariés âgés de plus de 35 ans apparaissent plus nombreux en France (41,1%) que toutes zones de production confondues (30,2%). L'évolution en termes de formation initiale apparaît négative pour les diplômes supérieurs au bac+2 (-17% pour les bac +3/4, -22% pour les bac+5 et davantage). À l'inverse, les BEP/CAP, bac et bac+2 ont la cote (entre 1 et 4% d'augmentation entre 2018 et 2019). Sur le plan territorial, la région Hauts-de-France se démarque et concentre 28% des positions nationales (soit 11000 salariés) sur 23% des sites de production. En 2019, les membres du SP2C y ont généré un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros.

(1) Source: Rapport EY/SP2C "Baromètre des impacts économiques, sociaux et territoriaux des centres de contacts externalisés en France", 2020, sur des données de 2019.


no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet