Recherche
Magazine Relation Client
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Rse

Développement durable : les consommateurs européens sont-ils prêts à modifier leurs habitudes de consommation ?

Publié par Dalila Bouaziz le | Mis à jour le
Développement durable : les consommateurs européens sont-ils prêts à modifier leurs habitudes de consommation ?

YouGov a réalisé une étude auprès de plus de 10 000 consommateurs dans 9 pays d'Europe (Allemagne, France, Italie, Espagne, Danemark, Norvège, Suisse, Finlande et Turquie) afin de montrer l'influence des problématiques écologiques sur les comportements d'achat des consommateurs.

Je m'abonne
  • Imprimer

Quels sont les critères les plus importants pour les Européens en ce qui concerne les achats alimentaires et de consommation courante ? Yougov a interrogé les panélistes sur les mesures législatives telles que l'introduction d'une taxe environnementale et l'interdiction des sacs plastiques - analyse qui met en évidence les disparités entre les pays.

En examinant les critères des consommateurs européens, on peut s'apercevoir que le critère de qualité des produits remporte la première place avec un score de 88% suivi de très près par l'attractivité des prix (82%).

53% des Européens sont d'accord pour dire que l'accès à une offre de produits issus du développement durable est important - un pourcentage qui reste toutefois moins élevé que celui des deux critères précédents. On remarque d'importants écarts entre les 9 pays : la plupart des consommateurs italiens (72%), turcs (72%), espagnols (70%) et français (57%) accordent de l'importance aux produits issus d'une production durable tandis que cet aspect est moins important pour les Finlandais (41%), les Danois (39%) et les Norvégiens (29%). En parallèle, pour 57% des Européens la dimension éco-responsable du magasin est un critère important.

Dans quelle mesure les considérations relatives au développement durable se reflètent-elles dans leur vie et leur consommation quotidienne ?

Deux points de vue se distinguent à l'échelle européenne. Les Turcs (77%), les Italiens (77%), et les Français (67%) sont les plus susceptibles de déclarer que les considérations relatives au développement durable influencent leurs habitudes alimentaires et comportements d'achat. A contrario, une majorité de Norvégiens (63%) et de Danois (50%) déclarent que cela n'affecte pas leurs choix.

Perception des sacs en plastique à usage unique

Fin août 2019, la France a adopté une nouvelle mesure visant à interdire les ustensiles, les tasses et les assiettes à usage unique. Cette mesure fait suite à l'interdiction des sacs en plastique par le pays l'année précédente.

68% des Européens affirment que les sacs plastiques à usage unique devraient être interdits.

Globalement, les populations du sud de l'Europe semblent se sentir davantage concernées par cette problématique : 82% des Espagnols, 81% des Français et 80% des Italiens sont d'accord pour dire qu'il ne devrait plus y avoir de sacs plastiques, contre 51% des Finlandais et 54% des Suédois et des Norvégiens.

Perception des taxes environnementales

Devrions-nous payer un supplément pour du boeuf ou d'autres aliments et boissons ayant un impact négatif sur l'environnement ? Lorsqu'il s'agit de payer des taxes supplémentaires pour les aliments et les boissons, les Européens sont divisés. Si la moitié des Italiens (51%) et des Espagnols (49%) se disent prêts à payer une taxe environnementale, seuls 35% des Français et des Allemands sont de cet avis.

Les jeunes sont plus susceptibles d'accepter de payer des taxes environnementales que leurs aînés (44% des 18-39 ans vs. 38% des plus de 40 ans).

Méthodologie:

Étude Omnibus réalisée du 26 janvier au 12 février 2021 auprès de 10 467 personnes dans 9 pays (Turquie, Allemagne, France, Italie, Espagne, Danemark, Norvège, Suisse, Finlande). Toutes les enquêtes ont été menées en ligne. Les échantillons sont représentatifs de la population nationale selon la méthode des quotas.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande