Recherche
Magazine Relation Client
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Les commerces physiques restent plébiscités par les Français

Publié par Maëlle Chetal Gaillard le - mis à jour à
Les commerces physiques restent plébiscités par les Français

Avec le boom de l'e-commerce, les commerces physiques et les centres commerciaux ont-ils toujours la côte auprès des consommateurs français ? Quelles sont les motivations des Français à s'y rendre ? Leurs attentes ? Les évolutions attendues ? Décryptage.

Je m'abonne
  • Imprimer

La Fédération des acteurs du commerce et Quantaflow publient les résultats de leur enquête réalisée en partenariat avec OpinionWay. L'étude se concentre sur les habitudes des Français en matière de fréquentation des centres commerciaux.

Des lieux de vie

71 % des répondants se disent satisfaits de pouvoir à nouveau les fréquenter. Les résultats de l'étude montrent une certaine versatilité des Français, habitués à fréquenter tous les types de commerces : les super et hypermarchés pour 96 % des répondants, les centres commerciaux pour 90 %, les magasins des centres-villes (87 %), les magasins en périphérie des villes (87 %) et les outlets / villages de marque (63 %).

70 % des 18-24 ans se disent très attachés aux centres commerciaux

Les Français associent aux centres commerciaux des notions telles que le plaisir (30 %), la vie (31 %) ou encore la mixité sociale (18 %). Pour près de la moitié des sondés (48 %), il s'agit de lieux de rencontres au moins occasionnelles avec leurs amis, et pour 42 %, d'une possibilité d'échanger avec des inconnus dans un cadre rassurant. Ces habitudes ancrées provoquent à 51 % des répondants un attachement profond à un ou plusieurs centres commerciaux. Ce chiffre s'élève à 70 % chez les 18-24 ans.

Une appétence pour le commerce physique

75 % des répondants cherchent à privilégier les achats en magasin plutôt que sur Internet. Pour 80 % d'entre eux, le commerce physique apporte plus de sécurité, en termes de paiement, de livraison. Pour 71 % le commerce physique permet une meilleure traçabilité des produits. Et ce, même chez les plus jeunes : 74 % des 18-24 ans privilégient le commerce physique.

Autre point fort des commerces physiques : leur utilité perçue sur le plan socio-économique. Ils sont perçus comme créateurs d'emplois en région pour une grande majorité de répondants (89 %). Ils offrent aussi de meilleures conditions de travail par rapport aux emplois liés au commerce en ligne, pour 77 % des sondés. Le rôle social des magasins physiques est aussi reconnu : 92 % des répondants estiment qu'ils favorisent la lutte contre l'isolement des personnes âgées. Enfin, 74 % des Français estiment leur impact environnemental moins lourd que celui du commerce en ligne. Ainsi, si les Français continuent à acheter autant en ligne, c'est essentiellement pour des raisons pratiques (manque d'alternative, contraintes de temps, de transport...).

Les évolutions attendues

Attachés aux centres commerciaux, les Français aimeraient y trouver une plus grande diversité de services : 63 % les fréquenteraient plus souvent s'ils y trouvaient plus d'offres pour se restaurer, 59 % pour boire un verre ou 32 % pour faire la fête. Ce type de service pourrait convaincre 25 % de ceux qui ne fréquentent jamais les centres commerciaux de s'y rendre. "L'ensemble des sites enregistrant une hausse de leur fréquentation, ont procédé à une extension et / ou une importante re-commercialisation, explique Thierry Heude, Directeur général de Quantaflow. Nous constatons également que ceux qui disposent d'une offre de restauration et de cinéma enregistrent des flux de visiteurs supérieurs de cinq points par rapport aux autres".

Les activités culturelles, ludiques et sportives pourraient attirer davantage de visiteurs

Parmi les autres aspects inciteraient les répondants à se rendre plus souvent dans les centres commerciaux, l'étude révèle les activités culturelles (62 %), ludiques (54 %) ou sportives (36 %). Les Franciliens en particulier se montrent particulièrement intéressés par davantage d'activités culturelles (71 %), et sportives (48 %).

Les répondants à l'enquête Quantaflow demandent à bénéficier de plus de services : la collecte de commandes séduirait 56 % des répondants, les services médicaux, 50 % des sondés. 45 % aimeraient également trouver un accès à certains services publics (Pôle emploi, La Poste, Caf, ...). Enfin, la possibilité de télétravailler depuis un espace de coworking, au sein du centre commercial, inciterait 40 % des actifs et étudiants à s'y rendre davantage.

Méthodologie :

L'étude Les Français et le commerce physique a été menée par OpinionWay pour Quantaflow et le CNCC. Elle a été réalisée auprès d'un échantillon de 1 063 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont été réalisées par questionnaire autoadministré sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview) du 26 au 28 juillet 2022.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page