Recherche
Magazine Relation Client
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Objets publicitaires : comment faire plaisir à vos clients ?

Publié par Charlotte Marchalant le | Mis à jour le
Objets publicitaires : comment faire plaisir à vos clients ?

Ringards, les objets publicitaires ? Ce n'est pas l'opinion du commun des Français. Pour 8 sur 10 de nos compatriotes, un menu cadeau peut même modifier positivement l'image d'une marque ou d'une enseigne.

Je m'abonne
  • Imprimer

Stop aux stylos-bille, aux porte-clés et autres goodies ; les Français veulent du chocolat et des clés USB. Telle pourrait être la conclusion de l'étude réalisée par la Fédération Française des Professionnels de la Communication par l'Objet (2FPCO) et l'institut Ginger sur " Les Français et l'objet publicitaire ". Un caprice qui prête à sourire ? Il s'agit, au contraire, d'une revendication à prendre au sérieux. D'autant plus que, d'après les chiffres révélés par l'étude, 78% des Français ont une image positive d'une marque ou d'une enseigne à l'origine d'un objet publicitaire réussi.

" L'objet publicitaire est un outil de consommation à part entière qui entretient une relation affective particulière avec son public, souligne Patrick Lafon, vice président délégué à la communication de la 2FPCO. Dans une période économique contraignante, la sélection du bon objet et la qualité de celui-ci sont, pour la marque ou l'enseigne, plus stratégique encore dans un plan de communication, et nécessite le conseil d'un professionnel. "

Pour sa deuxième édition, l'étude, qui a vocation à devenir un rendez-vous annuel, a cherché à évaluer :

- Quels sont les objets publicitaires les plus courants ?

- Quels sont les objets publicitaires les plus plébiscités ?

- Quel est l'enjeu pour les marques de faire des objets publicitaires de qualité ?

Un objectif triple qui dicte le séquençage des résultats de l'enquête en trois parties.

Retrouver la première édition de l'étude

Méthodologie :

Cible : l'étude a été réalisée sur un échantillon représentatif de 1003 Français métropolitains, âgés de 18 ans et plus.

Dates de terrain : du 21 mars au 31 mars 2014

Médium : questionnaire en ligne

Durée du questionnaire : 8 minutes.

Quels objets publicitaires dans les foyers français ?

Le chiffre donné en ouverture de l'enquête parle d'un phénomène déjà bien installé : 89% des Français interrogés déclarent avoir déjà reçu des objets publicitaires de la part des enseignes et marques. Pas un, ni deux mais 15 en moyenne rapporte plus loin l'enquête. Gâtés, les Français ? Encore faut-il pour en juger, s'attacher à la nature de ces cadeaux estampillés.

Disponible dans une version plus ou moins exhaustive, le classement des objets publicitaires les plus répandus fait ressortir un Top 3 proche du cliché : vainqueurs ex-æquo avec 74% des voix, les instruments d'écriture et la papeterie dominent le marché, suivis de près par les goodies (70%). Dans le détail, ce terme fourre-tout désigne majoritairement les porte-clés (60%), les pins, broches ou badges (50%) ou bien encore les magnets (49%). Côté instruments d'écriture et papeterie, le stylo bille fait figure d'incontournable avec un taux de pénétration des foyers français de 69%.




Quels sont les objets publicitaires préférés des Français ?

L'ubiquité n'est pas signe de popularité. C'est pourquoi l'étude prend soin d'établir, dans sa seconde partie, un classement des objets publicitaires préférés des Français. Comprendre : ceux qu'ils aimeraient recevoir, ... mais auxquels marques et enseignes ne pensent pas forcément. Une distinction mise en avant par le classement : sacrée grande favorite, la clé USB est sollicitée par 79% des Français alors que, dans les faits, ils ne sont que 41% à en avoir déjà reçu dans le cadre d'une démarche publicitaire. De la même façon, les chocolats s'attirent 78% des suffrages pour un taux de pénétration de seulement 42%. Non loin derrière, le petit électro-ménager suscite l'enthousiasme de 75% des personnes interrogés. Un chiffre d'autant plus impressionnant qu'il repose surtout sur le vote des femmes (81% contre 69% d'hommes). Mais là encore, le même gouffre entre ce que les Français appellent de leurs voeux et la réalité se fait ressentir : avec un taux de pénétration de 21%, le petit électroménager est un objet publicitaire largement négligé par marques et enseignes.


A noter : le chocolat, dans le peloton de tête des objets publicitaires préférés des Français, se distingue aussi en obtenant le plus fort indice d'originalité (1,8). Un doublé gagnant que marques et enseignes feraient bien de prendre en considération... sans pousser les Français à l'indigestion. Si l'originalité est souvent récompensée par l'enthousiasme, elle n'a par définition qu'un temps.



Qualité des objets publicitaires versus image perçue des entreprises

En plus du choix même de l'objet publicitaire, sa qualité s'avère être un point digne d'attention. Cela est d'autant plus vrai que les résultats obtenus dans le cadre de l'enquête montrent une marge de progression importante en la matière. En effet, 52% des Français trouvent qu'ils ne sont globalement pas de bonne qualité. Si, inversement, cela implique que 48% des Français leur donnent tord - une petite moitié dont certains pourraient se satisfaire, ce chiffre est à nuancer. Les Français "tout à fait d'accord" sur la qualité des produits publicitaires ne représentent qu'une infime minorité de 5%.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page