En ce moment En ce moment

"Nous maintenons 80% de nos activités, un tiers sur site et deux tiers en télétravail", Juan d'Alcantara (Majorel)

Publié par Stéphanie Marius le - mis à jour à
'Nous maintenons 80% de nos activités, un tiers sur site et deux tiers en télétravail', Juan d'Alcantara (Majorel)

Hotline "Allo One Team", service "Allo Yakada"... Juan d'Alcantara, directeur du développement de Majorel, se réjouit de la grande solidarité et de la bonne qualité de service durant la crise sanitaire.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment avez-vous mis en place le télétravail?

Majorel compte 50000 collaborateurs dans 29 pays, dédiés au secteur public, à l'assurance, à la banque, à l'énergie, à la téléphonie... Notre double objectif était de protéger notre présent et de préparer notre avenir, grâce à l'engagement de nos équipes et à la confiance de nos clients. Dès le début de la crise sanitaire, nous nous sommes attachés à protéger la santé et la sécurité de nos collaborateurs. Nous avons renforcé les instances de gouvernance et avons coconstruit une organisation hybride: nous maintenons 80% de nos activités, à raison d'un tiers sur site et deux tiers en télétravail. Nous faisons face à une extrême diversité de configurations avec nos clients, entraînant des contraintes de service différentes. Nous avons été témoin d'une solidarité exceptionnelle de l'ensemble des métiers (équipes techniques, opérationnelles, fonctions support).

Toutes les zones dans lesquelles Majorel est implanté sont très urbanisées et industrialisées, ce qui a permis d'y télétravailler sans problème. Nos équipes ont accompagné les conseillers chez eux pour configurer le matériel. Lorsque nous avons décidé de continuer le travail sur site, nous avons montré une extrême vigilance aux règles sanitaires. Nous avons ainsi réaménagé les environnements de travail, avons adopté la distanciation des postes de travail (une position sur deux) et avons mis à disposition des solutions hydroalcooliques. La fréquence de nettoyage a été augmentée et les locaux sont désinfectés, voire fumigés à la moindre alerte. Nous avons également installé des dispositifs de caméras thermiques si besoin et intensifié l'information auprès de nos collaborateurs.

Comment avez-vous adapté le transport pour les zones dans lesquels vous proposez des navettes aux collaborateurs?

Nous proposons ce service surtout en Afrique. La distanciation dans les navettes est la même que dans les bureaux (un fauteuil sur deux, un rang d'écart).

Un mot sur le service Allo Yakada au Maroc?

Le ministère de la Santé marocain a lancé un appel à solidarité et Majorel a été le premier acteur à y répondre. Nous avons mis à disposition, sur la base du volontariat, une centaine de collaborateurs pour opérer la plateforme d'écoute Allo Yakada. Cette dernière sert à informer les Marocains sur le Covid-19, répondre à leurs questions et les orienter vers les cellules spécialisées du ministère lorsqu'ils présentent des symptômes du coronavirus. Il s'agit de réduire la pression existant sur ces équipes. Cette crise a confirmé le caractère essentiel des services clients. On a beaucoup parlé des métiers du quotidien, il faut également souligner l'engagement central des conseillers de la relation client et l'utilité sociale de ce métier. C'est une fierté pour nos équipes d'accompagner leurs interlocuteurs, parfois désarmés.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet