Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Relation Client
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[En pratique] Réussir l'intégration de conseillers handicapés en 6 étapes

Publié par Christelle Magaud le

Je m'abonne
  • Imprimer

2- Proposer une formation adaptée

Chanael Lenoir (Ethik Management)

80% des personnes handicapées ont un niveau inférieur au bac, selon les chiffres de l'Insee. Il est donc impératif d'ouvrir les formations les plus reconnues dans les secteurs porteurs de recrutement. Typiquement, celles dédiées aux métiers dispensés dans les centres de relation client. C'est de cette idée qu'est née Ethik Management. "Nous développons des filières, en alternance et en partenariat avec des écoles renommées. Par exemple, le programme de Management général (master 1) avec Kedge Business School, le BTS assurance avec l'ESA..., détaille Chanael Lenoir (Ethik Management). En 2013, avec Ethik Management, une vingtaine de personnes, toutes typologies de handicap confondues ont obtenu leur diplôme. "Nous nous fixons pour objectif de doubler ce nombre d'ici à 2016", affirme-t-elle.

Deafi, pour sa part, s'est concentrée sur un seul handicap: la surdité. Dès 2010, ce spécialiste de la relation client a donc formé des personnes sourdes ou malentendantes au métier de conseiller client. Dans la foulée, il a obtenu la validation du titre d'État de Conseiller en Relation Client à Distance en Langue des signes Française. Un diplôme plébiscité par ses clients. Citons l'exemple de GDF Suez Dolce Vita, qui emploie, depuis août 2013, trois vidéo-conseillers qui communiquent avec le client en langue des signes. Mais également celui, plus récent d'Allianz, qui présente la même configuration et celui à venir, depuis janvier 2015, de Showroomprivé.

Là aussi, les process de recrutement doivent être revus pour s'adapter aux personnes en situation de handicap.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles