DossierLes agents virtuels sont aux commandes

Publié par Claire Morel le

5 - Do You Dream Up et Akio, challengeurs de VirtuOz

  • Imprimer


Do You Dream Up a développé une solution qui vise à améliorer la compréhension des questions posées par les internautes. L'outil permet à ses clients d'enrichir leur base de connaissances en toute autonomie. La société a introduit de règles de déclenchement d'action : lorsque le client est identifié comme sur le site d'EDF, l'assistant virtuel est, par exemple, capable de lui donner la date de sa prochaine facture. Do You Dream Up travaille déjà sur une version vocale pour répondre au téléphone aux questions des consommateurs.

Avec l'apparition de Siri sur les iPhone, des télécommandes vocales dans les voitures, la voix devient un enjeu stratégique. La société doit affronter d'autres obstacles, comme les accents, les personnes qui mangent les mots ou encore les bruits parasites en fond sonore. Un travail de longue haleine qui devrait aboutir dans les mois qui viennent. Enfin, Do You Dream Up a l'ambition d'humaniser son "moteur de dialogue" afin qu'il soit capable d'apporter des réponses plus précises et sophistiquées. La société facture un forfait pour l'utilisation de son compagnon virtuel et son amélioration au cours du temps.

Les tarifs varient en fonction de l'importance de la base de connaissances mise en place et du nombre de langues choisies. Outre le Français, l'assistant comprend aussi l'anglais, l'espagnol, l'allemand et le flamand. La solution Do You Dream Up s'adresse aux grands comptes comme aux grosses PME. L'entreprise, fondée par Mathieu Changeat, Jérôme Vérité et Cyril Texier, compte aujourd'hui, parmi ses clients, Voyages-SNCF, PSA , Décathlon Belgique, La Caisse des dépôts et consignations, Mon Album photo, EDF...

Lire l'article complet: Do you dream up imagine le nouvel assistant virtuel


En avril 2012, Akio a racheté Dialonics, spécialiste du traitement automatique du dialogue. La société est spécialisée dans le traitement du langage naturel, l'intelligence artificielle et les agents conversationnels.

Cette nouvelle acquisition permet à l'éditeur français de proposer une offre d'assistant virtuel conversationnel. Ce nouvel agent virtuel sera doté de la capacité d'auto apprentissage issue du moteur d'intelligence artificielle d'Akio et intégré à l'offre globale et unifiée de gestion des interactions clients cross canal de l'éditeur. Cette nouvelle technologie sera enrichie et développée par le pôle Recherche et Innovation d'Akio à Lannion. " Notre stratégie actuelle nous permet d'investir continuellement dans la recherche, le développement et l'innovation. Cette volonté de croissance se confirmera également tout au long de l'année 2013, qui s'annonce déjà riche pour Akio " précise Patrick Giudicelli, président fondateur de la société Akio.

Lire l'article complet : Akio rachète Dialonics

Autres articles à lire:

Akio réunit la voix et l'écrit

Akio étoffe son offre de gestion multicanal pour gérer les réseaux sociaux

Akio étoffe son offre d'un module de social CRM

no pic

Aude Guesnon

Rédactrice en chef de décision-achats.fr et de Décision Achats

Après avoir exercé plus de dix ans en tant que réactrice en presse quotidienne, j’ai voulu découvrir un autre pan du métier : je suis devenue secrétaire [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet