Sur la Boutique des producteurs, Amazon veut aider les PME-TPE à vendre en ligne

Publié par le - mis à jour à
Sur la Boutique des producteurs, Amazon veut aider les PME-TPE à vendre en ligne

La marketplace Amazon.fr a lancé une Boutique des producteurs pour aider les PME et TPE françaises à mieux exploiter le potentiel du e-commerce. Différents outils logistique et marketing sont mis à leur disposition.

  • Imprimer

Le e-commerce représente un levier de croissance pour les TPE et PME françaises, mais ce potentiel est encore trop peu exploité. L'étude OpinionWay réalisée pour Amazon(1) et rendue publique à l'occasion de la deuxième Amazon Academy, jeudi 8 novembre, montre que 68 % des PME-TPE ont conscience de cette opportunité de développement, mais que seules 18% ont déployé des outils pour l'exploiter. Parmi les freins évoqués pour développer la vente en ligne : le manque de compétences en interne pour accéder au numérique (27 %) et la difficulté à trouver le bon canal de vente à distance pour les produits et services (26%).

"Amazon veut donner aux PME-TPE dans les régions des outils pour développer la vente en ligne, en France et à l'international, créer du chiffre d'affaires incrémental et des emplois", explique Charlotte Halb, responsable de la marketplace Amazon.fr. Le groupe a donc officialisé jeudi le lancement de sa Boutique des producteurs, où des entreprises régionales peuvent vendre leurs produits. "La boutique regroupe déjà des dizaines de producteurs qui proposent 2 000 références. Chaque entreprise garde tout liberté sur sa politique commerciale et sur la détermination des prix", ajoute-t-elle.

Faciliter l'accès et valoriser l'offre

Pour proposer leurs produits sur Amazon.fr, les producteurs doivent créer un compte et s'acquitter d'un abonnement de 39 euros par an. La commission d'Amazon sur les ventes varie de 8 à 15 %, selon la nature des produits. Plusieurs outils permettent de promouvoir leur offre :

-La page détaillée unique, qui renseigne les caractéristiques du produit, permet de mettre en valeur son origine ou ses spécificités. Si la page détaillée unique existe déjà, le vendeur ajoute son offre sur la page. Pour toute nouvelle sélection, le producteur est guidé par l'outil pour renseigner la page avec les visuels et les éléments caractéristiques.

-Le programme Expédié par Amazon permet de s'adosser à la logistique du e-commerçant et de bénéficier du badge Prime avec la livraison en une journée. Le producteur doit alors faire parvenir ses produits dans les cinq entrepôts Amazon du territoire, sans minimum de volume.

-Le programme Pan-EU donne accès aux cinq marketplaces européennes de la marque en France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni. Si le vendeur dispose déjà d'un numéro de TVA dans les pays concernés, il peut confier ses stocks aux différentes marketplaces. Dans le cas contraire, le vendeur devra gérer ses envois mais Amazon peut l'aider à obtenir les numéros de TVA dans les pays concernés.

-Des solutions marketing sont mises à disposition, notamment le produit sponsorisé, les achats de mots clés ou les deals pour mettre en avant le produit. Le producteur peut aussi créer une boutique à ses couleurs sur la marketplace.

"Les producteurs ont intérêt à bien utiliser tous les leviers qui existent pour mettre en avant leurs produits. La plateforme communique avec les vendeurs pour mettre en avant les outils pertinents", ajoute Charlotte Halb.

Différents types de PME-TPE françaises se sont appuyés sur la marketplace pour déployer leur activité. Des entreprises en création, comme la Maison de Garniac, qui produit des truffes et a activé différents services, dont la possibilité de vendre à l'étranger. Mais aussi des institutions anciennes, comme la Distillerie Frigolet, citée dans Les lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet.

(1) Étude quantitative réalisée par téléphone auprès d'un échantillon représentatif de 1 321 TPE et PME dont le secteur d'activité est le commerce entre le 10 septembre et le 8 octobre 2018.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet