En ce moment En ce moment

Bio c' Bon déploie le "scan and go" dans 12 magasins parisiens

Publié par Dalila Bouaziz le | Mis à jour le
Bio c' Bon déploie le 'scan and go' dans 12 magasins parisiens

Avec l'acquisition de la start-up Neos en juin dernier, l'application de paiement et de fidélisation Lyf Pay propose à présent une solution de scan des produits et de règlement des achats depuis son smartphone. Bio c' Bon déploie cette fonctionnalité dans 12 de ses magasins parisiens.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Bio c' Bon est toujours à l'affût d'innovations au service de nos clients, souligne Frank Chastanet, le directeur commercial de l'enseigne de distribution spécialisée dans le bio. Nous proposons, depuis deux ans, le paiement mobile avec Neos. Et depuis le rachat de la société par Lyf Pay, nos consommateurs ont la possibilité de scanner les produits en magasin pour un parcours d'achat plus fluide et rapide."

Avec l'acquisition de la start-up Neos en juin dernier, l'application de paiement et de fidélisation Lyf Pay (NDLR : Crédit Mutuel, BNP Paribas, Mastercard, Oney, Auchan et Casino sont au capital) propose, depuis novembre dernier, une solution de scan des produits et de règlement des achats depuis son smartphone. Bio c' Bon déploie cette fonctionnalité dans 12 de ses magasins parisiens depuis novembre, après l'avoir testée pendant un an. Lyf Pay intègre également les cartes de fidélité, promotions, etc. des distributeurs.

"Le rachat de Neos nous a permis d'aller au-delà du paiement mobile en agrégeant les nouveaux usages des consommateurs afin de permettre aux distributeurs d'améliorer et de proposer une nouvelle expérience d'achat où l'acte de paiement, un irritant toujours important, ne dégrade pas l'expérience utilisateur, pointe Christophe Dolique, le CEO de Lyf Pay. Nous nous assurons également que les données récoltées leur reviennent."

Un millier d'utilisateurs pour Bio c' Bon

Dans les douze magasins parisiens, les clients de Bio c'Bon, qui ont téléchargé l'application Lyf Pay, peuvent scanner leurs produits (15 maximum) via leur smartphone tout au long de leur parcours en magasin et les payer directement [depuis l'appli], évitant ainsi le passage en caisse. L'enseigne privilégie la communication directe en point de vente via un accompagnement des hôtes et hôtesses de caisse, formés à l'utilisation de l'application.

"Avec cette appli, notre ambition est de réduire le temps d'attente en caisse pour une expérience client améliorée, mais aussi de libérer du temps à nos collaborateurs pour mieux accompagner et conseiller nos clients, indique Frank Chastanet, le directeur commercial de Bio c'Bon. Enfin, nous souhaitons favoriser les achats de dernière minute pour permettre à nos acheteurs qui ont peu de produits de partir rapidement du magasin." Pour les produits sans code-barres comme les fruits et légumes ou les produits à la coupe (charcuterie, fromage...), il suffit de saisir la référence de l'article (orange, poireau, etc.) et son poids (après l'avoir pesé). "Nous effectuons des contrôles aléatoires pour éviter les erreurs ou tricheries", précise Frank Chastanet.

Un millier de clients de Bio c' Bon ont ainsi testé l'application. "Nous avons, à présent, plus de 50% d'utilisateurs récurrents, notamment auprès de la clientèle jeune (moins de 35 ans), note le directeur commercial. Nous prévoyons un déploiement progressif dans l'ensemble des points de vente à partir de 2020. Notre objectif n'est pas de supprimer nos caisses mais d'apporter un outil supplémentaire aux consommateurs."

De nouvelles fonctionnalités en 2020

Côté Lyf Pay, l'appli, qui revendique plus de 2,6 millions de téléchargements et indique être la 2e appli dans le paiement en France, intégrera les titres et cartes restaurants début 2020. D'autres clients comme Sephora, Carrefour City ou la Grande Épicerie, "et d'autres à venir parmi les clients historiques de Lyf Pay" testent actuellement le "scan and go" dans certains de leurs points de vente.

Bio c' Bon est une enseigne de distribution spécialisée dans le bio née en 2008, elle compte aujourd'hui 130 magasins en France, en Europe (Espagne, Italie, Belgique et Suisse) et au Japon.


Je m'abonne

Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet