Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Relation Client
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Rse

Kiabi digitalise la collecte de vêtements

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Kiabi digitalise la collecte de vêtements

L'enseigne poursuit le déploiement de son offre seconde main omnicanale avec le lancement d'un service digital de collecte de vêtements : Kiabi Bag.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Devenir l'acteur incontournable d'une mode responsable et durable en proposant une offre de 1re et de 2nde main à ses clientes dans un même lieu", indique l'enseigne de prêt-à-porter. Kiabi poursuit le déploiement de son offre seconde main omnicanale avec le lancement d'un service digital de collecte de vêtements : Kiabi Bag. Ce lancement s'adosse à une nouvelle phase de déploiement du réseau de corners seconde main Kiabi avec l'ouverture de 16 nouveaux corners en France et de huit en Belgique, Italie et Espagne. Ce projet s'inscrit dans le programme RSE de la marque, Kiabi Human, pour une mode plus responsable.

Un service de collecte de vêtements digital

L'enseigne digitalise son service de collecte de vêtements. Les clients peuvent envoyer des colis de 3 à 5 kg de vêtements de seconde main au partenaire de collecte de vêtements, Patatam, depuis l'application Kiabi Bag et le site bag.kiabi.com. Les clients doivent déclarer le nombre de colis à renvoyer, imprimer leur(s) étiquette(s) d'envoi et déposer leur colis dans le point Mondial Relay de leur choix. En échange, Kiabi offre un bon d'achat de 5€ (utilisable pour 25€ d'achat) par colis de vêtements renvoyés.

En magasin, les corners, implantés au coeur des magasins, proposent des vêtements pour bébé, enfant et femme. La cliente y fait son shopping de la même manière que dans les rayons "classiques" du magasin. Une fois ses achats terminés, elle passe en caisse avec ses articles seconde main et ses achats de produits Kiabi. Elle cagnotte sur un compteur "écoresponsable" le poids des vêtements seconde main. À chaque seuil dépassé, elle bénéficie d'un bon d'achat en magasin.

Sur le site dédié https://secondemain.kiabi.com/, les clients peuvent vendre leurs vêtements, quelle que soit la marque, et acheter en ligne de la seconde main. Particularité du concept Seconde Main by Kiabi : acheteur et vendeur sont récompensés en bons d'achats à valoir chez Kiabi.

Nouveaux modes de consommation

Customisation, dons, recyclage, développement d'une offre omnicanale unique de seconde main et aujourd'hui location de vêtements, Kiabi repense progressivement son métier. Son ambition ? Devenir un acteur incontournable de l'économie circulaire.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande