En ce moment En ce moment

Alternative au Black Friday : les initiatives se multiplient !

Publié par Barbara Haddad le

Plutôt que rentrer dans une course effrénée à la promotion, de plus en plus de marques et enseignes font le choix de transformer le Black Friday en une journée qui promeut une consommation plus écoresponsable et raisonnée, comme le Green Friday ou le Fair Friday.

Je m'abonne
  • Imprimer
Black Friday vs Green Friday : quelles sont les intentions des consommateurs pour le 29 novembre 2019 ?

Né aux États-Unis, le Black Friday a lieu chaque année au lendemain du jeudi de Thanksgiving. Un moment promotionnel fort que d'autres pays se sont mis à adopter dont la France, les pure players et retailers y voyant là l'opportunité de réaliser un chiffre d'affaires important, juste avant la course aux cadeaux du mois de décembre.

Un français sur deux compte acheter lors du Black Friday 2019, avec un budget moyen prévu de 233 €, soit 10% de plus que l'an dernier (+21 €)*. Une journée qui s'annonce donc encore très dynamique pour les achats. Pourtant, même si les consommateurs y participent, ils ne sont pas naïfs : plus de la moitié (53%) considèrent qu'il s'agit d'une nouvelle trouvaille marketing pour faire dépenser plus.*

Ainsi, en réponse à cette journée de promotions massives, de nombreuses marques et associations ont décidé de se mobiliser pour dénoncer cette initiative jugée comme trop incitatrice à l'achat impulsif. Le mouvement Green Friday est ainsi né pour sensibiliser les citoyens aux conséquences sociales et environnementales de la surconsommation. D'un autre côté alors, plus de deux français sur trois considèrent que les marques devraient soutenir et rejoindre ce mouvement (67%) et 45% ont l'intention de soutenir et/ou participer au Green Friday.**

C'est donc un paradoxe qui s'installe, les consommateurs étant partagés entre leur sensibilité à une consommation plus responsable et raisonnée, et leur besoin de ménager leur budget grâce à des promotions : ils ne sont ainsi plus que 38% à penser que le Black Friday devrait disparaître. **

"La promotion outrancière du Black Friday ne sert personne. Alors que les distributeurs et les fabricants perdent de l'argent, les consommateurs perdent leurs repères. Mais la plus grande victime ce sont les marques car cet appel à la surconsommation va à l'encontre des nouvelles attentes des consommateurs. Dans ReGeneration (étude Wunderman Thompson Intelligence), 64% des français nous disent essayer de réduire leur consommation pour améliorer leur impact. Le Green Friday propose cela : moins, mais mieux", constate Virgile Brodziak DG de Wunderman Thompson.

* Etude OpinionWay-iloveretail.fr novembre 2019.
** Etude YouGov - Novembre 2019.

Passionnée de veille et d'innovation, je suis à l'affût des dernières initiatives menées par les marques et enseignes ainsi que les nouveaux leviers marketing [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet