Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Relation Client
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Outsourcia vise le podium du mid market

Publié par Véronique Meot le - mis à jour à
Outsourcia vise le podium du mid market

L'opérateur spécialisé dans les métiers de l'outsourcing veut consolider son positionnement d'acteur indépendant du mid market et diversifier ses activités... Le point avec Youssef Chraibi, président du groupe Outsourcia.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le groupe Outsourcia a engagé depuis quelques années une stratégie de croissance externe, quels sont vos projets aujourd'hui ?

Après trois acquisitions et implantations en Afrique, nous avons l'intention de poursuivre la diversification de notre offre tant au niveau des métiers de l'externalisation que des langues couvertes. Nous avons notamment beaucoup développé notre offre à destination du marché médical avec notre filiale Simplify, leader dans la rédaction de comptes rendus médicaux (acquise en 2019) mais aussi dans l'assistance téléphonique à destination des professionnels de la santé.

Vous proposez une nouvelle activité avec l'intégration de solutions de Robotic Process Automation (RPA), pouvez-vous nous en dire plus ?

Nous avons en effet développé une nouvelle activité d'intégration de solutions de Robotic Process Automation (NDLR application RPA, qui automatise les tâches répétitives et chronophages), en particulier à destination du secteur financier, en partenariat avec le leader mondial Kofax. Il s'agit notamment de solution d'automatisation des processus d'onboarding client avec la mise en place de plateformes de digitalisation basées sur l'IA, de capture cognitive et de signature électronique. Nous avons également développé une offre globale permettant de gérer les projets KYC (Know Your Customer).

Quelles sont vos perspectives de développement ?

Nous avons connu une croissance organique très forte de 18 % en 2021 à périmètre constant. Nous restons très confiants sur les perspectives de croissance dans les années à venir en raison de l'essor des services à distance et de la croissance du marché de l'externalisation compte tenu des avantages qu'il offre en termes de flexibilité et de coûts, notamment en période de crise.

Nous pouvons clairement dire que notre secteur est contre cyclique. Nous avons actuellement un nouveau projet d'acquisition en Afrique du Nord nous permettant de consolider notre positionnement d'acteur indépendant dans le top 3 du Mid Market.

Vous avez mis en place le télétravail en 2020 dans vos centres de relation client et annoncez le maintenir au-delà de la crise sanitaire... quel bilan en dressez-vous ?

Il s'agit d'une réussite incontestable, raison pour laquelle nous avons décidé de pérenniser ce modèle de solutions hybrides combinant présentiel et télétravail. Plus de 30 % de nos collaborateurs ont fait le choix de ce modèle qui a fait ses preuves en termes de maintien de la qualité, d'augmentation de la productivité liée à une plus grande flexibilité dans la planification et enfin d'optimisation de nos coûts fixes de production.

La pandémie a été clairement un accélérateur de cette tendance qui est devenue aujourd'hui une nouvelle norme d'usage.

Néanmoins cela ne s'applique pas à tous les projets, nous avons conservé le modèle présentiel qui s'avère plus performant dans certains cas, notamment lorsqu'il s'agit de données sensibles ou alors d'opérations de vente où l'émulation créée sur des plateaux peut donner de meilleurs résultats.



Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande