En ce moment En ce moment
Méthodologie

La boîte à outils du Management transversal

Chapitre VIII : Le manager transversal à distance

  • Retrouvez 8 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils du Management transversal

8 chapitres / 58 fiches

Le management transversal est un management à distance et cette caractéristique peut ralentir le bon déroulement de la mission. Comment coordonner, animer, fédérer des acteurs sont dispersés sur différents sites, différentes filiales ? Le manager transversal doit identifier des leviers d'actions prioritaires.

  • Imprimer

Nouer des liens à l'occasion de contacts informels est un gage de réussite pour se rapprocher des acteurs.

Accepter les zones d'autonomies des acteurs contributeurs dans un environnement et indispensable à la bonne réussite de la mission transversale.

Gérer les différentes distances

Le manager transversal identifie les différentes distances (géographique, linguistique, temporelle, culturelle, technologique) et celles sur lesquelles il peut facilement agir.

Quelles distances génèrent des difficultés ? Les outils de travail sont-ils communs ? Quelles règles du jeu mettre en place pour s'informer mutuellement et communiquer à distance ? Autant de questions à se poser pour transformer les contraintes de la distance en données à traiter.

Coordonner à distance

Le manager transversal a plusieurs leviers pour coordonner c'est-à-dire assembler des informations, standardiser de processus, capitaliser des expériences. Dans tous les cas, il a intérêt de procéder par ajustement mutuel en maintenant un échange constant avec ses interlocuteurs.

Par ailleurs, pour éviter que les bonnes pratiques ne restent isolées au plan local, le manager transversal doit animer les échanges entre les acteurs et faciliter l'apprentissage collectif.

À ce titre, les outils collaboratifs (réseau social d'entreprise, portail intranet...) sont à son service pour mieux fluidifier les informations entres les différents acteurs. Se mettre d'accord sur le bon usage avec les acteurs est indispensable afin de garantir un échange homogène et régulier.

Pratiquer le reporting réciproque

Pour pallier le manque de visibilité et donc le risque d'interprétation lié à la distance, le manager transversal veille au principe de réciprocité en informant les acteurs des suites données aux informations demandées. Le principe " donner-recevoir " encourage des attitudes coopératives.

Réussir ses réunions à distance

Le manager transversal agit sur la motivation des acteurs souvent isolés, en rendant attractives les rencontres grâce à des sujets fédérateurs et des échanges rapides, dynamiques, variés.

De plus, les réunions à distance permettent de promouvoir la valeur ajoutée du manager transversal.

Naviguer entre temps synchrone et asynchrone

Deux types de temps sont à identifier afin de pouvoir mieux optimiser les points de rencontres possibles : les temps synchrones (les temps d'échanges en direct) et les temps asynchrones (les temps dissociés). Comment et à quel moment contacter les acteurs ?

Jean-Pierre TESTA, Bertrand DEROULEDE

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu