CLIENT DECU, CLIENT PERDU

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

> Des chiffres clairs: 75 % des personnes interrogées sont prêtes à bouder une entreprise si le service clients les déçoit; 77 % considèrent que la qualité du service clients contacté pourrait les influencer dans leur décision d'achat ou de ré-achat, selon l'Observatoire des services clients Viséo Conseil et BVA. Et 84 % estiment que la qualité d'un service clients influence leur vision de l'entreprise contactée. Les motifs de sollicitation du service clients sont principalement liés à l'achat d'un produit ou la souscription d'une offre (38 %), au conseil ou à une demande d'information (35 %), à une panne (30 %). Sept personnes sur dix reconnaissent l'amabilité des téléconseillers et leur professionnalisme mais critiquent l'insuffisance de personnalisation, le temps d'attente et le temps de réponse.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Florence Guernalec

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Data room

Par Dalila Bouaziz

Le modèle économique du secteur du luxe se transforme pour mieux exploiter la technologie et la circularité, selon une étude de Mazars et d'Arianee. [...]