Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Relation Client
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Formation : les nouveaux supports digitaux

Publié par le
Formation : les nouveaux supports digitaux

Je m'abonne
  • Imprimer

4) Social learning : rendre formel l'apprentissage informel

"Environ 10% des connaissances sont acquises lors de formations, 20% grâce à des actes volontaires, comme des lectures, et les 70 % restants sont informelles et acquises grâce à son entourage", rappelle Olivier Ferhat, directeur du pôle formation à distance du groupe Demos. Afin de mieux organiser ces apprentissages informels, les entreprises mettent en place des plateformes de social learning permettant aux salariés d'échanger. "Il faut animer ces échanges. S'il s'agit juste d'un forum, ça ne marche pas, avertit Philippe Riveron (Learning CRM). Il faut utiliser les ressorts de la gestion communautaire pour que les salariés trouvent un intérêt à ces échanges. Ça peut, par exemple, se faire à travers la ludification : gagner des points, mettre les salariés en avant pour valoriser leur contribution... Un ­community manager peut demander à aller plus loin, à pousser, à entrer dans les détails, à ­relancer le débat..."

S'inspirant des MOOCs, les entreprises ont lancé des Corporate Open Online Courses (COOCs) afin de mieux structurer les échanges. Des vidéos ainsi que des documents, à partir desquels les salariés peuvent échanger, sont mis en ligne. Chez OpenClassrooms, une plateforme de MOOCs, les échanges sont favorisés en demandant aux stagiaires de corriger les devoirs des autres.

5) Blended learning : mixer pour plus d'efficacité

Mixer différentes modalités de formation pour tirer les avantages de chacune: c'est ce que l'on appelle le "blended learning". On peut imaginer, par exemple, commencer une session de formation par des modules d'e-learning pour apprendre les bases, continuer avec une classe virtuelle pour creuser un point précis, simuler des outils à travers un serious game et accompagner l'ensemble par une plateforme de social learning qui permette de poser ses questions. Steve Fiehl, de CrossKnowledge, a notamment observé 30 % d'utilisation supplémentaire des modules d'e-learning si la formation virtuelle est accompagnée d'une session de groupe.

Le présentiel peut en effet trouver sa place dans un dispositif de blended learning afin de motiver les salariés. "La virtualisation ne peut marcher que si elle laisse de la place à un formateur. De son côté, ce dernier doit intégrer ces nouveaux usages dans ses pratiques pédagogiques", estime Mathias Vincent. Le parcours de "blended learning" doit être déterminé en fonction des objectifs, des contraintes techniques et organisationnelles, du nombre de participants et de leur niveau... "Les modalités ont du sens si tout a bien été analysé en amont", conclut Patrick Galiano, manager e-learning ­solutions au sein de Cegos.

>> À lire aussi : Les dix tendances formation en relation client pour 2014



Je m'abonne

Ève Mennesson

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles