En ce moment En ce moment

DossierProfessionnels de la relation client: des rémunérations portées par un besoin d'expertise

Publié par CHRISTINE MONFORT le

3 - Évolution des rémunérations dans la relation client

Alors que l'on assiste à une montée en puissance des compétences littéraires, la plupart des fonctions voit sa gratification revalorisée.

© The current Terms of Service are printed on PhotoStock.

Plus les marques ont recours à l'intelligence artificielle pour automatiser une partie des interactions avec les clients, plus l'humain redevient central. On le voit à nouveau avec le?développement des chatbots et, sans doute plus encore, avec l'essor des assistants vocaux, qui fonctionnent sur l'analyse du langage naturel ou Natural Language Processing (NLP). Les profils littéraires font donc leur retour dans la fonction marketing: "Pour paramétrer ces outils, les entreprises ont besoin de s'adjoindre des UX Designers, mais aussi des spécialistes des sciences du langage. Ces profils doivent avoir des compétences dans le digital et/ou la communication. À l'avenir, il faudra au minimum avoir les deux", souligne Sacha Kalusevic, directeur senior chez Page Personnel.

Les profils artistiques sont parfois mobilisés. Pour bien?engager et poursuivre la conversation, des dialoguistes peuvent s'avérer utiles. Des sociétés spécialisées sur la synthèse vocale ont recours à des comédiens pour traduire les émotions et habituer leurs logiciels à varier les intonations en fonction de la joie, du?stress... Les compétences en sémantique ou en sémiologie se recrutent chez des candidats avec une culture littéraire ou en communication. Pour ces profils encore peu demandés, les rémunérations sont assez stables, de l'ordre de 28-30K€ pour un débutant et jusqu'à 45K€ pour des candidats plus seniors.


Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet