Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Relation Client
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Tribune] Mais que fait cette barre de recherche au bas de mon téléphone ?

Publié par le - mis à jour à
[Tribune] Mais que fait cette barre de recherche au bas de mon téléphone ?

Aujourd'hui, quiconque met à jour le système d'exploitation de son iPhone découvre presque aussitôt que la barre de recherche dans l'application Safari a migré vers le bas de l'écran, aux antipodes des usages habituels. Peut-on vraiment parler d'innovation, voire de disruption ?

Je m'abonne
  • Imprimer

Smarter, better, faster...

Les designers d'Apple, comme toujours, n'ont pas agi au hasard. En 2007, déjà, lors du développement de l'iOS du premier iPhone, ils avaient eu la bonne idée de positionner les fonctions principales (téléphone, mail, recherche Internet...) dans une tab bar située en bas de l'écran, à proximité du bouton de commande central. C'est cette même logique qui les conduit, aujourd'hui, à installer la barre de recherche Safari au bas de l'écran du téléphone, à portée de pouces de l'utilisateur. En fait, tout cela repose sur un principe intangible : plus ce qu'on a à faire se révèle rapide, accessible et simple, plus on aura tendance à le faire. Smarter, better, faster... Au fond, il s'agit là d'une question d'ergonomie cognitive, qui doit permettre au cerveau de fonctionner sans douleur, de manière confortable. C'est aussi un sujet d'ergonomie physique visant à optimiser les manipulations qui permettent de passer à l'action.

UX is business

Imaginons que vous possédiez un robot ménager ultra sophistiqué, doté de multiples fonctions, mais qui nécessite de relire le mode d'emploi à chaque utilisation. Si en plus, celui-ci est rangé en haut d'un placard, plutôt que posé sur le plan de travail, il y a de fortes chances que vous l'utilisiez rarement. Une logique qui illustre parfaitement l'univers de l'UX design sur mobile. À mesure que la taille des téléphones augmente, il devient de plus en plus compliqué d'accéder aux fonctionnalités regroupées en haut de l'écran, beaucoup moins facilement accessibles.Apple n'est pas le premier à avoir eu l'idée de déplacer la barre de recherche Safari. Les utilisateurs expérimentent déjà cette disposition depuis un moment sous Android. L'objectif : faciliter la tâche du cerveau qui ordonne aux pouces d'appuyer sur l'écran tactile. C'est d'autant plus important que les mobinautes sont de plus en plus exigeants et pressés. Leur navigation doit se dérouler sans friction, avec des temps de réponse toujours plus réduits. Des expérimentations, menées par Amazon et Yahoo, ont montré [1] ainsi qu'un délai de latence d'un dixième de seconde peut impacter le chiffre d'affaires de 1 % (La rapidité est aussi un sujet au coeur des préoccupations de Google). Cette rapidité , induite par la disposition appropriée d'un call-to-action, entretient donc un rapport de cause à effet direct avec la performance business.

Renversement de paradigme

Si la décision d'Apple apparaît donc comme une évolution logique plutôt que comme une véritable disruption, Amazon, en revanche, a bel et bien créé la rupture avec la dernière version de son application. Le géant américain a en effet descendu, au niveau de la tab bar, l'accès au compte client et au panier, deux fonctionnalités historiquement installées en haut à droite de l'écran. Cette décision poursuit sans nul doute l'objectif d'impact direct sur le volume des ventes. S'il devient plus facile d'accéder au panier, étape indispensable dans le processus de commande, alors la mécanique de l'achat compulsif, propre à Amazon, joue à plein et le chiffre d'affaires s'envole. Désormais, la question à se poser n'est plus de savoir si, mais quand, Amazon déplacera sa barre de recherche en bas de l'écran ? Et, pour aller encore plus loin, on peut également se demander si cette petite révolution au niveau des applications n'est pas en train d'ouvrir la voie à de nouveaux standards Web mobile. Le logo de la marque en bas de l'écran est-il pour bientôt ?

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande