Mon compte Devenir membre Newsletters

Les intérimaires en centre d'appel motivés par les perspectives d'évolution

Publié le par

Pour la 4e année consécutive, Randstad présente son Baromètre de la relation client permettant de mieux connaître le parcours, les motivations et le niveau de satisfaction des intérimaires du secteur.

Pour 28% des intérimaires en centres d'appels, atteindre le poste de manager constitue l'une des premières perspectives d'évolution. C'est en partie ce que Randstad constate à travers son 4e Baromètre de la Relation Client, dédié aux intérimaires en centres d'appels, en partenariat avec l'AFRC (Association Française de la Relation Client).

Sur 304 intérimaires interrogés pour cette étude, les principaux moteurs de motivation sont le goût du contact (17%), de l'opportunité (14%) et du travail en équipe (13%). Bien que les perspectives d'évolution représentent une motivation pour les intérimaires en centres d'appels, 27% souhaitent progresser à terme en dehors des centres d'appels

D'après les résultats du baromètre, la population des centres d'appels est plus diplômée : 90% des intérimaires détiennent au moins le Bac, dont 60% sont de niveau Bac + 2 et plus. Depuis 2007, la part d'étudiants a également diminué, en passant de 18 à 5% en 2010. Quant à l'âge, il est plus important qu'en 2009 : la part des plus de 35 ans a progressé de 3 points. Ils constituent cette année 15% des effectifs.

L'ancienneté des intérimaires provenant de chez Randstad enregistre une hausse significative. Ainsi, 60% des intérimaires en centre d'appel ont au moins sept mois d'ancienneté, contre 50% en 2007. A noter également : la présence accrue des hommes, qui représentent désormais 31% des effectifs, soit sept points de plus en un an.