Mon compte Devenir membre Newsletters

iAdvize et Virtuoz unissent chat et agent virtuel

Publié le par

Les deux sociétés viennent de sceller un premier partenariat pour proposer une offre complémentaire basée sur l'agent virtuel et l'assistance par chat. Leur client commun, Numericable, est la première entreprise à tester cette solution.

iAdvize et Virtuoz unissent chat et agent virtuel

À travers leur partenariat, iAdvize et Virtuoz proposent aux clients d'obtenir une réponse plus facilement et plus rapidement sur un site e-commerce. L'agent virtuel de Virtuoz, premier point de contact auprès du visiteur, réceptionne et qualifie les demandes. S'il ne peut pas répondre au besoin, il laisse la place au conseiller par chat, outil d'iAdvize.

Numericable, client commun aux deux entreprises, a opté pour cette solution. Sur son espace d'assistance, l'internaute peut passer de l'agent virtuel Emilie à un chargé de clientèle Numericable. iAdvize et Virtuoz, qui comptent de nombreux clients communs, pourraient bien développer cette solution sur d'autres sites à terme.

« Grâce à cette offre, nous proposons à l'internaute de bénéficier d'un parcours client 100 % web, explique Maxime Baumard, responsable communication d'iAdvize. Il n'a plus besoin de passer par le téléphone pour obtenir une information plus complexe, que l'agent virtuel ne pourrait pas lui apporter : conseil produit, demande de rendez-vous ou information sur une commande. Sur la même fenêtre, l'agent laisse automatiquement la place à la session de chat, afin que le client obtienne instantanément une réponse à sa demande. »

En visualisant la navigation du client en temps réel, le conseiller peut véritablement le guider et mieux comprendre son besoin. Il a également la possibilité de lui envoyer des liens et des offres en direct. « Nous travaillons beaucoup sur le ciblage comportemental. Cela nous permet de détecter les clients qui nécessitent une véritable assistance. Grâce au chat, l'e-commerce se réhumanise et le client bénéficie d'un service gratuit, simple et instantané », souligne Maxime Baumard.