Mon compte Devenir membre Newsletters

Le smartphone devient un canal stratégique pour l'achat

Publié le par

Selon une étude mondiale menée par Accenture, les consommateurs favorisent l'utilisation de leur smartphone avant et pendant l'acte d'achat.

Le smartphone devient un canal stratégique pour l'achat

79% des utilisateurs de smartphones souhaiteraient pouvoir télécharger des coupons de réduction directement sur leur téléphone et 73% aimeraient les recevoir en temps réel et sur le lieu d’achat. Ces résultats issus d’une étude mondiale d’Accenture confirment l’appétence des consommateurs pour les smartphones. Ces derniers se montrent par ailleurs toujours plus exigeants en termes de prix. Ils se tournent donc vers des canaux d’achats alternatifs pour comparer et trouver les meilleurs prix. Les consommateurs utilisent moins Internet quand il s'agit de bénéficier d’offres intéressantes. En effet, seulement 48% des consommateurs déclarent avoir téléchargé des coupons promotionnels depuis leur ordinateur.

69% des propriétaires de smartphones connaissent l’existence des applications lancées par les enseignes de distribution pour leurs terminaux mobiles. Par ailleurs, 90% de ceux qui ont déjà téléchargé une de ces applications la jugent "utile", voire "très utile". Il semblerait donc que les marques aient intérêt à utiliser ce levier, d’autant plus que 48% des utilisateurs de téléphone mobiles classiques prévoient d’acquérir un smartphone dans les 12 prochains mois. Pour Jean-Laurent Poitou, directeur mondial de l’activité informatique embarquée chez Accenture: "Les enseignes et les marques qui sauront intégrer dans leur modèle traditionnel les nouvelles fonctionnalités offertes en temps réel par les smartphones, tels que les services de géolocalisation, de paiement et d’achat en ligne, gagneront un avantage concurrentiel réel au cours des prochaines années."

La tendance est donc à la mobilité, ce qui devrait modifier la relation entre les clients et les distributeurs. 73% des consommateurs utilisent leurs smartphones pour des requêtes simples, mais à l’inverse ils ne sont que 15% à s’adresser directement à un vendeur. "À l’aise avec les nouvelles technologies, le consommateur souhaite aujourd’hui pouvoir faire ses achats en magasin, avec son smartphone ou en ligne quand bon lui semble, note François-Xavier O’Mahony, responsable du conseil en management pour le secteur de la distribution en France chez Accenture. À terme, c’est le concept même de magasin qui est en jeu, puisque tout sera ouvert en termes d’offre, de lieu et de taille. On constate d’ores et déjà que certains consommateurs considèrent les magasins comme des showrooms, où ils testent les produits avant de les acheter en ligne."

Malgré cet engouement pour l’utilisation des smartphones dans l’acte d’achat, l’étude souligne un paradoxe. Près de 54% des consommateurs s’inquiètent de la confidentialité de leurs données personnelles fournies lorsqu’ils utilisent leur téléphone. Près de 59% émettent également des craintes quant à la perte de contact direct avec les vendeurs.

Méthodologie:

L'étude d'Accenture a été réalisée par Lightspeed Research et menée en 2010 auprès de 1000 personnes dans 10 pays : Allemagne, Brésil, Chine, Etats-Unis, France, Espagne, Inde, Italie, Royaume-Uni et Japon. L'enquête s'est basée sur l'entretien de 100 personnes dans chaque pays. Ces derniers diposent d'un accès à Internet via un ordinateur de bureau ou portable, et utilisant un téléphone mobile ou un smartphone en dehors de leur domicile.

 Retrouvez l'intégralité de l'étude ici