Le formulaire de contact, une vraie barrière pour les internautes

Publié le par

Selon une étude commanditée par Ping Identity auprès de l'institut OnePoll, 72 % des internautes ont déjà renoncé à s'inscrire sur un site en raison d'un formulaire trop long.

Le formulaire de contact, une vraie barrière pour les internautes

Il est de plus en plus rare aujourd'hui pour un internaute de surfer sur un site e-commerce ou sur les réseaux sociaux sans avoir à remplir un formulaire de contact. Pourtant, ce dernier s'en passerait bien... C'est ce que révèle une étude commanditée par Ping Identity, spécialiste de la sécurité d'identification, et réalisée par l'institut OnePoll. Ainsi, 72% des internautes disent avoir déjà renoncé à s'inscrire sur un site à cause d'un formulaire trop long ou trop détaillé à remplir. Autre cause d'abandon pour la moitié des personnes interrogées : le formulaire demande des renseignements qu'elles ne souhaitent pas communiquer.

L'étude souligne également que 31% des internautes jonglent avec six à dix identités différentes et 30% doivent mémoriser entre 11 et 20 identifiants et mots de passe. Résultat : 88% disent ne plus pouvoir accéder à certains sites en raison d'un oubli des identifiants et mots de passe. Même si 60% ont déjà demandé à nouveau un mot de passe, cette barrière peut représenter un vrai manque à gagner pour certains sites, et notamment pour les acteurs du e-commerce.

Méthodologie :

Etude indépendante commandité par Ping Identity auprès de l'institut OnePoll. 3 000 salariés ont été interrogés dont 1 000 en France (503 hommes et 497 femmes), âgées de 18 à plus de 55 ans.

Comment optimiser la délivrabilité de ses e-mailings?

Novotel déploie le programme relationnel "YOU"