Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Quizz estival : quel dialecte de la relation client parlez-vous ?

Publié le par

En répondant à six petites questions, découvrez quel dialecte de la relation client est le vôtre. Car si tous les professionnels de la relation client parlent globalement le même langage, il existe des variantes. Un décryptage linguistique proposé, avec humour, par Diabolocom.

Source : http://www.diabolocom.com/fr/

Selon Diabolocom, trois dialectes se distinguent :

- Le Short Message Language

Les individus atteints de ce tic verbal pensent que leur expertise est proportionnelle à leur capacité à enchaîner acronymes, abréviations et anglicismes comme ETP, KPI, QoS ou NPS... Attention, cela ne signifie pas pour autant que leurs phrases soient plus courtes ou plus percutantes ! Paradoxalement, ces spécialistes de la relation client aiment souvent se moquer des petits jeunes qui ne parlent qu'en langage SMS et qui manifestement ont oublié les bases du français. Lorsque vous lui avouez que vous n'avez pas compris ce qu'il vient de dire, ils sourient, satisfaits : vous êtes un amateur.

- Le jargon IT-geeko-technique

Ceux qui le maîtrisent sont des " techos ", des vrais, et ils apprécient le faire savoir. Capables de disserter pendant des heures sur les vertus d'une bande passante ou le dernier service en SaaS. A contrario des aficionados du Short Message Langage, ils n'ont pas peur d'utiliser des noms de plus de trois syllabes et des mots valises, c'est même recommandé. Lorsque vous leur avouez que vous n'avez pas compris ce qu'ils viennent de dire, ils lèvent les yeux au ciel puis reprennent leurs échanges de plus belle : vous êtes insignifiant.

- Le dialecte digital

C'est le dernier-né, et forcément le plus à la mode. Avec l'explosion des réseaux sociaux, sont apparus des gourous venus de la com' qui entendent révolutionner la relation client. A commencer par son vocabulaire. Vous ne répondez plus à un message en ligne, vous gérez " une e-interaction avec une communauté ". Lorsque vous leur avouez que vous n'avez pas compris ce qu'ils viennent de dire, ils ricanent et retournent à leur smartphone : vous êtes hasbeen.

Source : Diabolocom