Mon compte Devenir membre Newsletters

"Le GIE S'Miles s'adapte aux stratégies de ses membres"

Publié le par

La sortie de la SNCF et de la Caisse d'Épargne du programme de fidélisation S'Miles ne semble pas bouleverser l'alliance. C'est en tout cas l'opinion de Vincent Géry, directeur général du GIE S'Miles, qui annonce l'arrivée de nouveaux membres en 2012.

'Le GIE S'Miles s'adapte aux stratégies de ses membres'

L'alliance S'Miles, qui compte aujourd'hui 21 millions d'affiliés, perd deux de ses adhérents : la SNCF et la Caisse d'Épargne. "Cela représente une diminution de la moitié des porteurs de carte, soit environ 10 millions d'affiliés", indique Vincent Géry, directeur général du GIE S'Miles.

Les clients des Galeries Lafayette, du BHV, du groupe Casino et de Monoprix continuent de bénéficier de leurs points S'Miles. En revanche, ils ne pourront plus profiter de leur programme de fidélité à la SNCF et à la Caisse d'Épargne qui quittent le programme de fidélisation, respectivement le 25 mai 2012 et le 30 avril 2012. À la même période, les entreprises devraient laisser la place à de nouveaux arrivants. Pour l'heure, aucune information sur ces membres n'est communiquée.

"Certes, nous perdons deux marques prestigieuses, mais cet événement n'a aucune conséquence réelle sur le GIE S'Miles. Notre organisme est au service d'entreprises membres, qui gèrent leur programme de fidélisation de façon indépendante. Elles doivent régulièrement adapter leur marketing client en fonction de leurs objectifs d'image et de notoriété. Aujourd'hui, la SNCF et la Caisse d'Épargne ont besoin de renouveler leur stratégie de fidélisation, qui ne correspond plus à ce que la coalition propose, ajoute Vincent Géry. En ce qui concerne la SNCF, qui souhaite, par exemple, recentrer sa stratégie sur sa marque et se développer à l'international, il paraît logique de ne plus appartenir à un programme exclusivement français."