Mon compte Devenir membre Newsletters

JolieBox décrypte les avis des beauty addicts

Publié le par

Le spécialiste de la “Beauty Box” analyse les avis de ses abonnées sur les produits contenus dans chaque boîte. Pour les marques partenaires, les données issues de cette étude constituent un formidable outil de veille car les retombées proviennent de consommatrices passionnées de cosmétiques.

JolieBox décrypte les avis des beauty addicts

Rachetée en 2012 par l’entreprise pionnière américain BirchBox, la start-up française JolieBox a recruté, en 18 mois, plus de 50 000 abonnées en France, en Espagne et en Grande-Bretagne. Ces femmes sont, pour une grande majorité, des passionnées de cosmétique et des expertes du sujet. D’ailleurs, 12% d’entre elles tiennent leur blog. « Cette communauté est ultra-participative et dépense beaucoup d’argent dans les produits de beauté », indique Quentin Reygrobellet, co-fondateur et directeur commercial de JolieBox. L'entreprise ne manque d'ailleurs pas de leurs proposer différents supports sur les médias sociaux pour interagir : blog, chaîne YouTube, page Facebook, fil Twitter, etc.

Une box personnalisée en fonction du profil

Pour constituer les boîtes, JolieBox récupère des miniatures auprès des marques – 200 sociétés partenaires – et les distribue, chaque mois, dans les boîtes. Dans un souci de personnalisation, les produits de chaque boîte peuvent différer d’une abonnée à une autre. En août dernier, par exemple, JolieBox a customisé 25 types de coffrets différents. « Avant de recevoir sa première box, chaque abonnée répond à un formulaire de 36 questions qui nous permet de définir son profil et ses besoins. Ensuite, nous personnalisons le coffret avec quatre à six miniatures accompagnées du “JolieMag”. Ce magazine présente le portrait d’une personnalité, un reportage dans un lieu en rapport avec la beauté, des articles pratiques, etc. », explique Quentin Reygrobellet. Invitée à se connecter à la page Facebook de JoliBox, plusieurs jours après réception de sa boîte, chaque abonnée est redirigée vers le site officiel de JolieBox pour donner son avis sur le contenu de celle-ci. Elle reçoit également un questionnaire fourni par la marque ou élaboré par JolieBox sur différents critères: connaissance et perception du produit, intention d’achat, etc. Entre 30% à 40% des consommatrices répondent à ce formulaire.

Un triple avantage pour les marques

Grâce à ces retours et aux commentaires générés sur les blogs et les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Youtube), via l’outil de Dynvibe, JolieBox réalise un monitoring de chaque boîte. En combinant les données provenant directement des abonnées et des analyses issues des médias sociaux, l’entreprise compile l’ensemble des informations dans un dossier récapitulatif. La plateforme Dynvibe permet de remonter les avis positifs et négatifs en temps réel. JolieBox peut ainsi réagir très rapidement. « Nous avons seulement douze rendez-vous par an avec nos abonnées. Il faut donc répondre très vite à leurs insatisfactions, ajoute Quentin Reygrobellet. La solution de Dynvibe, à la fois simple et intéressante en termes de prix, nous permet d’effectuer un travail enrichissant sur les avis de nos abonnées à propos de la JolieBox et des produits. »

Pour les marques de cosmétiques, le partenariat avec le spécialiste de la beauty box présente trois avantages: il permet de concevoir une campagne de communication ciblée, de recueillir le retour d’expérience des utilisatrices et de mesurer le ROI de l’opération via la vente de leurs produits. Un trio gagnant, à la fois pour les marques de cosmétiques mais aussi pour JolieBox.

Points-clés

– Création de JolieBox en juin 2011
– Levée de fonds en octobre 2011
– Rachat par l’entreprise américaine BirchBox en septembre 2012
– 50 000 abonnées en France, en Espagne et au Royaume-Uni, dont 30 000 abonnées dans l’Hexagone
– 200 marques partenaires
– 12 box distribuées chaque année
– Abonnement mensuel de 13 euros par mois