Mon compte Devenir membre Newsletters

ESDI se recentre sur son métier de SSII

Publié le par

ESDI a l'intention de limiter la part du télémarketing dans son activité au profit de prestations informatiques et de help-desk.

ESDI European Line ne veut plus que l'étiquette "centre d'appels" lui colle à la peau. Dans cette optique, le groupe à décidé de se recentrer sur son métier de SSII, qui représente déjà 90% de son activité. Il va donc sensiblement réduire la part de ses missions d'appels sortants. «Nous avons clairement utilisé le télémarketing pour grandir. Nous souhaitons proposer à nos clients ce type de prestations avec un rapport qualité / prix cohérent. Ce qui, aujourd'hui, est difficilement envisageable», explique Bernard Barsznica, p-dg d'ESDI European Line.
Concrètement, la nouvelle stratégie du groupe va se traduire par la fermeture du site de Dijon. Seules trois personnes devraient être licenciées. Ce qui est possible dans la mesure où le centre fonctionnait surtout grâce à des intérimaires et aussi parce que certains conseillers seront intégrés aux équipes du site de Belfort.
En ce qui concerne ses positions off-shore en Tunisie, ESDI sous traitait les flux au prestataire Tunis call center. Ce dernier devrait continuer à assurer le service directement pour le compte des anciens clients de l'outsourceur.
ESDI se positionne donc désormais essentiellement sur le support informatique, la gestion de parcs et de toutes les problématiques liées au SaaS. Et, pour assurer son développement, la société entend recruter près de 500 ingénieurs techniques dans les cinq prochaines années pour ses antennes de Lyon et Strasbourg.