Mon compte Devenir membre Newsletters

Coheris envisage de créer une holding

Publié le par

Le management de Coheris souhaite créer une holding en partenariat avec différents investisseurs institutionnels dont un investisseur français.

Si cette opération était réalisée, elle s’accompagnerait d’un projet d’offre publique d’achat, portant sur la totalité des titres Coheris et non détenus par la Holding, qui serait déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers, conformément à la réglementation applicable. La société a ainsi demandé la suspension du cours de bourse le 11 juin 2008 au matin, afin de présenter son projet à ses principaux actionnaires. Les objectifs de cette opération se résument par l'entrée au capital d’un ou plusieurs actionnaires institutionnels de référence sur le moyen et long terme, le renforcement des dirigeants au capital et réinvestissement de certains d’entre eux, la constitution d’un pacte d’actionnaires qui permettra de fidéliser les dirigeants et de solidifier les relations existant entre dirigeants et investisseurs. Ou encore, la poursuite de la croissance et de l’amélioration des ratios d’exploitation dans un contexte stabilisé et pérenne.
En parallèle, un actionnaire de Coheris, détenant plus de 5% du capital social, Jindal, holding de B.C. Jindal, groupe indien présent dans des secteurs d'activités industrielles (les films d'emballage, les produits photographiques ou la sidérurgie) a demandé l’inscription à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale de Coheris. Elle se tiendra le 25 juin 2008 autour d’un projet de résolution visant la révocation de deux administrateurs, dont Fabrice Roux, président du conseil d’administration, ainsi que la nomination de deux nouveaux administrateurs représentant les intérêts du groupe Jindal.