Mon compte Devenir membre Newsletters

Canal+ améliore la synchronisation de ses données

Publié le par

En cinq mois, le Groupe Canal+ a mis en œuvre la solution d'intégration de données d'Informatica pour synchroniser les référentiels clients entre le mainframe d'IBM et la solution Siebel.

Le Groupe Canal+ a choisi de renforcer son système de gestion de la relation client. Il compte plus de 8 millions d'abonnements et exerce ses activités dans deux grands domaines : la télévision à péage et la distribution de chaînes. Avec une importante volumétrie de données en jeu, l'une des problématiques majeures concernait les mises à jour des bases et leur synchronisation. Pour synchroniser en temps réel le référentiel client back office, sur IBM, et front office, sur Siebel, le Groupe Canal+ a sélectionné la solution d'Informatica. En cinq mois, Informatica PowerCenter a été déployée et permet au Groupe Canal+ de développer un système évolutif pour synchroniser et centraliser l'ensemble de ses données clients. Grâce à cette solution, l'accès aux informations est optimisé pour ses centres de relation client. Chaque chargé de clientèle peut désormais consulter des informations mises à jour en temps réel dans la base de données. L'objectif d'implémentation de la solution était aussi d'augmenter les performances et la fiabilité des échanges de données entre le mainframe IBM et Siebel. Le choix d'Informatica PowerCenter a été justifié par sa souplesse de paramétrage, sa performance et robustesse pour soutenir des volumes importants et en constante progression. L'évolutivité de la solution a également constitué un critère important pour les développements futurs du système. Le Groupe Canal+ a aussi choisi la solution Informatica PowerCenter parce qu'elle proposait un module de mise à jour parfaitement adapté : le CDC (ou Change Data Capture). Ce module de PowerCenter sur mainframe permet de "trapper" les mises à jour dans les bases D2B au fil de l'eau et de les transmettre au serveur Windows sur lequel tourne PowerCenter. Le stockage intermédiaire et les règles de transformation répondaient également aux attentes de l'entreprise. La solution d'Informatica a été présélectionnée courant février 2006. Après une rencontre avec les équipes d'Informatica en mars 2006, un premier test, ou POC (Proof of Concept), a été lancé mi-mars avec une faible volumétrie pour évaluer l'ensemble des fonctionnalités techniques de la solution. Fin avril, les tests étaient cette fois- ci réalisés avec une importante volumétrie pour tester la capacité de montée en charge de la solution.