Mon compte Devenir membre Newsletters

Callbooster propose une alternative à la fuite à l’étranger des centres d’appels

Publié le par

Créée en janvier 2002 par une équipe d’ingénieurs et d’informaticiens issus de laboratoires reconnus (Cnet et CEA), la société française Callbooster (www.callbooster.fr) se positionne sur les solutions télécoms et informatiques destinées au marché du "homeshoring" (délocalisation d’activités auprès des travailleurs à domicile). Après deux ans de développement technique et de mise en test de sa technologie, Callbooster annonce avoir testé avec succès son approche en interconnectant 17 micro-centres d’appels et se prépare dans une seconde phase, à développer au niveau national un réseau constitué de plusieurs centaines de téléopérateurs du troisième type. Callbooster se positionne sur les deux marchés du "homeshoring" et du "remote officing". En ce qui concerne le "homeshoring", Callbooster accompagne ses clients, du choix technologique jusqu’à la mise en place de ces centres d’appels du "troisième type (ni installé en entreprise, ni sous-traité via des centres d’appels localisés). Son expertise en matière de technologie de voix sur IP combinée à un réseau installé de plusieurs dizaines de positions résultant de l’interconnexion des 17 centres d’appels, permet déjà à Callbooster d’être un intermédiaire bénéficiant de la palettes des services nécessaires au déploiement immédiat d’un centre d’appels internalisé ou externalisé. Callbooster assure par ailleurs la mise au niveau technologique et la formation complète de ses téléconseillers