La start-up RogerVoice ambitionne de rendre accessible les services clients de 4 000 entreprises en France

Publié par le | Mis à jour le
La start-up RogerVoice ambitionne de rendre accessible les services clients de 4 000 entreprises en France

L'opérateur de télécommunications révolutionne l'accessibilité aux conversations téléphoniques pour les personnes sourdes et malentendantes grâce à l'intelligence artificielle. La start-up a signé avec Allianz Partners France et OUI.sncf afin que leurs centres d'appel soient joignables par tous.

  • Imprimer

La start-up RogerVoice va permettre aux grandes entreprises et aux services publics de proposer un service clients accessible aux sourds et malentendants, et donc de mettre en conformité leurs centres d'appel d'ici au 6 octobre 2018 conformément à l'article 105 de la loi pour une République numérique du 7 octobre 2016 et son décret d'application du 9 mai 2017.

"RogerVoice sous-titre instantanément les appels en temps réel. Pour une personne sourde comme moi, cela change la vie. Et c'est pourquoi, depuis son lancement, le service était dédié aux personnes malentendantes, explique son fondateur Olivier Jeannel, ancien cadre de chez Orange. Grâce à cette augmentation de capital, notre ambition est de déployer notre service auprès des centres d'appels, notamment ceux des 4 000 entreprises, des collectivités et services publics concernés par la loi. OUI.sncf et Allianz Partners - deux acteurs leaders sur leur marché - sont les premières entreprises à nous faire confiance."

Un dispositif simple et conforme

Élaboré en co-construction avec ses clients et utilisateurs, RogerVoice s'intègre très simplement - en deux lignes de code - aux sites Internet des entreprises et propose un dispositif de communication complet et conforme à la nouvelle réglementation. Son modèle économique est basé sur un contrat Saas clé en main, sans impact sur les systèmes d'information des entreprises et sans aucune modification du parcours actuel du service client. Cette performance est possible grâce à une interface facilitée et des intégrations avancées, disponibles sur web et mobile.

L'intelligence artificielle est au coeur de l'architecture téléphonique de RogerVoice, et gère la voix en flux réel. Lors d'une conversation, la personne qui appelle peut lire instantanément sur son écran les propos de son interlocuteur, grâce à la reconnaissance vocale. RogerVoice permet également de répondre par écrit : les messages écrits sont vocalisés au téléphone pendant l'appel. Ou encore de solliciter les services en langue de signes : les échanges sont traduits par un interprète.

L'application est disponible dans une douzaine de langues et téléchargeable dans tous les pays, et notamment aux États-Unis.


Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche

Sur le même sujet

La rédaction vous recommande