Neocase Software passe en version 10.5

Publié par le

Neocase Software a profité du salon Seca pour annoncer le passage de son offre CRM en version 10.5.

  • Imprimer
Résultat de 15 années d'expérience dans le domaine de la gestion et du traitement des contacts entrants, la gamme Neocase est l'outil dédié à la mise en place d'un service client collaboratif. La spécificité de Neocase Software réside dans la déclinaison du concept de service client collaboratif à l'ensemble des problématiques métiers du CRM, du marketing à la gestion des forces de vente, en passant par le service client, le HelpDesk et les bases de connaissances. Plusieurs modules de la suite ont été remaniés. Ainsi, Neocase 10.5 propose de manière paramétrable, par rôle, un module de reporting entièrement repensé autour de « Reporting Services » de Microsoft SQL Server 2005. Les rapports sont désormais regroupés par catégories. Le module de gestion de parcs de Neocase 10.5 offre désormais un nombre de champs modifiables extensibles pour chaque équipement (unité centrale, moniteur, imprimante, modem, téléphone fixe, téléphone portable...). Neocase10.5 permet de personnaliser directement dans le back-office et sans aucune programmation nécessaire l'ensemble des paramètres relatifs à la charte graphique ou à la mise en page de la homepage du module SelfService (permettant aux clients finaux de saisir eux-mêmes leurs demandes via le site Internet de la société). Enfin, Neocase10.5 s'appuie de façon plus poussée sur les fonctions "Full Text Search", pour la base de connaissance, et "Integration Services" de Microsoft SQL Server 2005.
Jérôme Pouponnot

Jérôme Pouponnot

Journaliste

Journaliste dans la presse professionnelle depuis 1999, j’ai exercé dans l’univers de la relation client et du marketing direct jusqu’en 2012. Rattaché [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

La rédaction vous recommande

Par Easiware

Chez easiware on fait tout pour vous rendre la vie plus facile Et comme on sait qu un cahier des charges est souvent long complique et il faut [...]