Hubware lève 1,4 million d'euros pour fluidifier le service clients

Publié par le - mis à jour à
Hubware lève 1,4 million d'euros pour fluidifier le service clients

L'assistant professionnel développé par Hubware vise à améliorer l'agilité et la productivité des conseillers clients grâce à des données contextuelles et des suggestions de réponses.

  • Imprimer

La start-up française Hubware, éditrice d'une plateforme d'aide aux conseillers clients, boucle sa première levée de fonds, à hauteur de 1,4 million d'euros, auprès de Side Capital, Btwinz et de ses investisseurs historiques. Fondée en 2016 par Gautier Chapuis, Alexis Laporte, Pete Pierce et Simon Ternoir, Hubware vise à améliorer la productivité des services clients en automatisant les réponses répétitives des téléconseillers ou en leur suggérant des réponses adaptées à la situation. Le niveau d'aide est modulable, allant du message automatique à la simple remontée d'informations pour nourrir le discours du conseiller. Les équipes sont ainsi réorientées vers des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Les messages sont classés, le numéro de commande et l'identifiant du client extraits et le conseiller reçoit une synthèse du contexte concernant le profil du client et sa commande. L'assistant est intégrable dans le logiciel de support utilisé par les conseillers et avec les sources de données de contexte.

Les fonds récoltés seront mis à profit pour développer la plateforme et élargir sa commercialisation en France et en Europe. Utilisée par un millier de conseillers, la solution équipe notamment les équipes de Bricoprivé, Le Slip Français, Beautéprivée, Nickel, Wanimo.


no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Techno & UX

Par La rédaction

L'essor fulgurant des technologies vocales bouleverse l'interface homme-machine. Pour répondre aux nouvelles attentes, les start-up rivalisent [...]