Mon compte Devenir membre Newsletters

Do You Dream Up mise sur le tchat automatisé

Publié le par

Au coeur d'une solution de relation client digitale, le traitement automatisé du language naturel permet aux clients d'accéder au tchat, avec ou sans conseiller...

Do You Dream Up mise sur le tchat automatisé

Do You Dream Up fait travailler les algorithmes pour soulager les conseillers clients. Conçue par une start-up française éponyme, cette solution de relation client digitale se décline en deux outils : le tchat automatique et le livechat. Une dualité qui repose sur un constat simple : " 80% des questions posées sur Internet portent sur les mêmes sujets ", explique Cyril Texier, co-fondateur de la société avec Jérôme Vérité et Mathieu Changeat.

Pour recycler les données pertinentes à ces requêtes - de niveau 1 ou 2, Do You Dream Up mise sur le traitement automatisé du langage naturel. Une technologie de pointe qui passe par " une gestion très avancée de la base de connaissances ", ajoute le porte parole de la start-up. Soit, concrètement, " la définition d'arbres de décisions et de vocabulaire métiers sont définis avec [nos] clients. " Adapté à tout type d'audience, l'outil comprend aussi bien le langage SMS que les fautes d'orthographe. Une optimisation qui permet de répondre de manière satisfaisante à 90% des questions concernées. Disponible 7 jours/7 et 24 heures/ 24, le tchat automatique est un frein à l'escalade vers les autres canaux de la relation client.

Grâce au livechat, les conseillers clients peuvent ainsi mettre leurs connaissances métier au service des cas prioritaires. Assistés de la saisie prédictive ainsi que d'une base de données constituée de réponses prédéfinies, ils peuvent traiter plusieurs conversations simultanément.

Déjà fort d'un portefeuille de clients comptant Voyages-sncf.com, Nespresso, EDF, Samsung ou encore Pôle Emploi, Do You Dream Up n'entend pas en rester là. D'ici fin à 2014, la start-up s'est fixée pour ambition de faire du développement à l'international le levier de sa croissance.