Mon compte Devenir membre Newsletters

Splio accélère son développement grâce à une levée de fonds

Publié le par

L'éditeur français de solutions marketing et relation client boucle un tour de table de 10 millions d'euros dans le cadre du programme Fonds Ambition Numérique afin de passer à la vitesse supérieure.

Raphaël Jore, président et co-fondateur, et Mireille Messine, directrice générale de Splio

Raphaël Jore, président et co-fondateur, et Mireille Messine, directrice générale de Splio


Le Fonds Ambition Numérique, lancé par l'Etat Français en vue de faire émerger de nouveaux champions numériques français et géré par la BpiFrance, a choisi sa nouvelle pousse : Splio. Co-fondée en 2001 par Raphaël Jore et Louis Rouxel, la start-up parisienne édite des solutions marketing principalement à destination des acteurs du retail et du luxe. En 2016, Splio dévoilait Spring, sa plateforme de gestion de l'expérience client au format SaaS.

Splio vise plus haut

Après quinze ans d'auto-financement et un chiffre d'affaires de 16 millions d'euros sur l'année 2016, Splio réussit l'exercice de la levée de fonds en ajoutant 10 millions d'euros à son capital. L'entreprise compte sur le soutien financier du Fonds Ambition Numérique pour faire évoluer son logiciel Spring qui couvre les problématiques de campagne multicanal, parcours client, programme de fidélité, expérience en magasin. L'objectif étant de déployer la solution à l'international, Splio étant déjà présent en France, Espagne, Italie, Pologne, Brésil et Chine, avec une attention particulière portée à l'Asie.

Pour satisfaire ces ambitions, l'entreprise prévoit sous peu une vague de recrutements, tous bureaux confondus. La levée de fonds permettra à Splio d'opérer une restructuration, afin de passer d'un modèle horizontal de start-up à un système vertical plus favorable à une expansion internationale.

Le Fonds Ambition Numérique investit en fonds propres ou quasi-propres dans des entreprises du digital repérées pour leurs technologies innovantes, leur fort potentiel de croissance ou leurs initiatives en matières de nouveaux services. Géré par BpiFrance, il s'inscrit dans le cadre du Programme d'Investissements d'Avenir, initié par le gouvernement par le biais du Commissariat Général à l'Investissement afin d'encourager le développement économique dans les secteurs de la formation professionnelle et l'enseignement, la recherche, l'industrie et les PME. En quatre années d'exercice, le Fonds Ambition Numérique a déjà soutenu 32 start-up pour un montant de plus de 130 millions d'euros.