Mon compte Devenir membre Newsletters

Infographie Un marché des applis en forte croissance

Publié le par

StarDust, chasseur de bugs des projets numériques, révèle les résultats d'une étude dédiée au marché des applications et s'intéresse à son évolution depuis 2013. Après une ascension fulgurante, il semble que la situation tende vers la maturité. Le point avec cette infographie.

Le rapport met en lumière la progression impressionnante du nombre d'applications sur les stores. En 4 ans, le nombre d'applis a bondi de 348% et Google Play enregistre la plus forte hausse avec +471%.

Une grande partie des applications sont gratuites (80%) quand les autres tournent en moyenne autour de 0,8$. En parallèle, le modèle a évolué vers le paiement in-app et génère 26% de plus qu'en 2015.

Des conséquences étonnantes

Cette croissance folle provoque des conséquences désagréables comme l'émergence des zombies sur les stores (c'est-à-dire d'app qui ne peuvent être trouvées de manière organique). En 2013, ils représentaient 65% des applications en Occident (Amérique du Nord, UK, Allemagne et France) et depuis l'an dernier, leur part atteint des sommets sur cette zone (+90%) comme en France (85,24%).

L'émergence d'un marché mature

L'étude montre également que durant ces 4 dernières année le marché mondial a gagné en maturité et en rentabilité. Le nombre de téléchargements a bondi de 15% en seulement un an et les chiffres sont encore plus importantes dans les pays émergents à l'image de l'Inde ou l'Indonésie. Le chiffre d'affaires mondial a quant à lui progressé de 40% entre 2016 et 2017 et les super puissances que sont les États-Unis ou le Japon sont considérés comme les marchés les plus matures.

Vers une transformation des usages?

Les chiffres révèlent que les applications sont de plus en plus présentes dans notre quotidien. En moyenne, chaque personne consultent 30 apps par mois et 10 par jour, pour une utilisation journalière moyenne de 2 heures (+25% en un an). Sur le podium des applis rémunératrices, les jeux représentent la majeure partie, à l'image de Pokémon GO qui a rapporté 950 millions de dollars fin 2016.