Mon compte Devenir membre Newsletters

Yellow, le lab du Groupe La Poste, disrupte l'innovation

Publié le par

Yellow est le service innovation du Groupe La Poste, lancé il y a moins de deux ans. Son directeur, Philippe Mihelic, était au #LabPostal2017 pour exposer une sélection de prototypes conçus en open innovation avec de grands groupes... dans les moindres détails. Présentations.

Yellow, le lab du Groupe La Poste, disrupte l'innovation

Quel est le rôle de Yellow?

Dans un premier temps, nous entreprenons une veille quotidienne de ce qui se fait partout dans le monde en terme d'innovation. Mais surtout, nous passons à l'exécution. Yellow est aussi une cellule de prototypage et de POC. Nous travaillons d'ailleurs sur l'ensemble de l'expérience client des projets, puisque nous développons le hardware, le software, le print, la marque, le packaging... Nous collaborons avec BNP Paribas Real Estate, Malakoff Médéric, Boulanger, Legrand mais sommes un lab interne destiné à innover pour les différentes filiales de La Poste.

Comment travaillez-vous au sein du lab?

Le mot d'ordre est l'open innovation, avec des start-up, des étudiants, des grosses entreprises... Chaque idée est testée. Par exemple pour la tirelire Monimalz, nous nous sommes rendus dans des écoles maternelles pour faire réagir les enfants. Chacun a dessiné sa tirelire idéale, et aucun n'a choisi un cochon! Notre souhait, c'est d'aller jusqu'au bout du concept, du produit tel qu'on se l'imaginait au départ. Nous avons aussi "casté" le ressort du monnayeur, car nous voulions une réaction et un son précis au moment d'introduire la pièce. Nous avons d'ailleurs travaillé avec un designer sonore. Nous nous attardons volontairement sur les détails, car quelque chose doit se passer. Bien sûr, nous voulons produire le plus d'innovations possible. Nous nous lançons dans une dizaine de projets, à chaque fois avec une deadline de 4 mois maximum. C'est bien sûr un travail en mode agile, avec de petites équipes dédiées à chaque projet.

Vos innovations présentées au Lab Postal ont-elles vocation à être commercialisées?

Le projet "Le Meilleur de France" était soumis au public pour la première fois pendant ces deux jours. Nous prenons la température, d'autant plus que ce n'est pas une innovation dans le coeur du business de La Poste. Le disque dur Lumi et la tirelire Monimalz sont eux encore à l'état de prototypes. Notre passage au CES en janvier dernier nous a permis de les améliorer. Pour Lumi, nous avons mené une étude en amont pour être sûrs de répondre à un besoin. Résultat, les sondés abordaient le stockage de leurs photos comme une boîte à bijoux, c'est-à-dire un bien précieux qu'ils veulent conserver en sécurité. C'est entré en ligne de compte dans la conception du produit.