Mon compte Devenir membre Newsletters

Talk To Pay, le paiement par authentification vocale

Publié le par

Imaginée en 2010, la solution Talk To Pay, propose aujourd'hui aux banques un paiement par authentification vocale. Explications avec Jérôme Janin, le directeur du développement.

Talk To Pay, le paiement par authentification vocale

Payer au seul son de la voix. C'est l'idée imaginée en 2010 par le fondateur de Talk To Pay, Patrick Wajsbrot. Cette solution, dédiée aux achats sur Internet, propose aux banques, un paiement par authentification vocale. Cette initiative made in France a été créée avec comme objectif de sécuriser les transactions bancaires. En effet, la fraude totale constatée en 2012, a atteint un montant de 794 millions d'euros. Un montant considérable qui vient s'ajouter aux 700 000 plaintes de fraudes bancaire déposées l'année dernière.

Les avantages de Talk To Pay sont multiples. Totalement indépendant des sites commerçants, le système relie directement les porteurs de carte à leur banque. Le paiement ne se fera plus via un intermédiaire et " le remplissage se fera de façon automatique ", comme le précise Jérôme Janin, le directeur du développement de Talk To Pay.

Cette solution one-click offre aussi la possibilité aux clients d'accéder à l'historique de leur transaction. Ainsi, ils pourront se remémorer l'endroit et l'heure où la transaction a été réalisée. En cas de fraude, Talk To Pay s'engage à appeler ses clients pour les prévenir le plus rapidement possible.


En ce qui concerne son fonctionnement, l'utilisateur enregistre, sur le site de Talk To Pay, sa voix en récitant une phrase à six reprises. Il saisit ensuite ses coordonnées bancaires qu'il utilise pour régler ses achats, et l'application s'installe aussitôt sur son navigateur internet. Lors d'un achat, l'utilisateur est appelé par Talk To Pay, qui lui demande de répéter une phrase. Instantanément, le formulaire de paiement est rempli (le numéro de carte bancaire et sa date de fin de validité). Pour encore plus de sécurité, le cryptogramme visuel est remplacé par un code aléatoire et unique généré par Talk To Pay.


Autre élément à noter comme le souligne Jérôme Janin, " aucun imitateur ne pourra frauder. Le système se base sur le larynx et non sur la voix. Par conséquent, même enroués, les utilisateurs pourront faire une transaction, en toute sécurité ". De ce fait, le système est universel et fonctionne avec toutes les langues. " Nous l'avons testé en Europe, en Asie, en Océanie, en Afrique et dans le reste du monde ", précise le directeur du développement.


A l'essai d'octobre 2013 à décembre jusque décembre 2014, au sein de la Banque Postale, Talk To Pay a recueilli sur un an, un taux de satisfaction de 94% auprès de 600 clients de la banque. De ce fait, l'enseigne devrait, d'ici la fin de l'année, annoncer la généralisation de la solution. A l'avenir, Talk To Pay imagine étendre l'utilisation de sa solution à l'accès à la banque en ligne ou pour l'enregistrement d'identifiant et de mot de passe sur le Web.