Mon compte Devenir membre Newsletters

Quels usages pour les casques de réalité virtuelle en magasin ?

Publié le par

Que ce soit Oculus Rift, Samsung Gear VR ou Google Cardboard, les casques de réalité virtuelle commencent à être utilisés en magasin afin d'offrir une expérience client digitalisée différenciante.

Quels usages pour les casques de réalité virtuelle en magasin ?

Audi a déployé un casque de réalité virtuelle dans son magasin digitalisé de Londres, pour offrir à ses clients une expérience unique autour de l'Audi TT (un coupé). Les clients vont pouvoir la tester sans quitter la concession, tout simplement en visualisant à travers le casque une vidéo 360° d'un test du véhicule sur circuit. Déjà, lors du mondial de l'Auto 2014, à Paris, de nombreux stands (Peugeot, Nissan, Volvo,...) utilisaient le casque Oculus Rift, développé et conçu par l'entreprise Oculus VR (filiale de Facebook), pour dévoiler les nouveaux concept cars, voire découvrir les sensations d'un accident comme avec le stand Segula Technologies.


À l'occasion du salon automobile de Détroit, qui a eu lieu en janvier dernier, le constructeur allemand a aussi présenté l'Audi Virtual Reality Experience, proposant de configurer le véhicule. Au volant du modèle, le client peut choisir les options : les couleurs, les cuirs, les incrustations, des systèmes d'info-divertissement, etc. Le constructeur envisage aussi de proposer l'Audi VR Experience directement au domicile de ses clients.

Les agences de voyages ont elles aussi montré un grand intérêt pour ces casques de réalité virtuelle. Face à la concurrence des sites de voyages en ligne, ces derniers offrent une expérience différenciante. C'est, notamment, ce qu'a proposé Look Voyages avec le casque en carton de Google, le Google Cardboard. Malgré son coût ridicule de 25 dollars, celui-ci propose une véritable expérience immersive pour faire découvrir des hôtels et des destinations aux clients.

L'avis de Nicolas Diacono, Techno Trends Expert de L'Echangeur by BNP Paribas Personal Finance


"Peu importe la technologie de réalité virtuelle utilisée, c'est le contenu qui fera la différence. Et c'est là qu'Audi semble s'être trompé. Car lorsqu'il s'agit de l'achat d'une Audi TT, l'émotion est bien trop forte pour être cantonnée dans de la réalité virtuelle. Les clients ont besoin de ressentir la puissance du véhicule sous leurs pieds. Autant pour faire voyager les clients au coeur d'un rallye automobile ou découvrir la voiture du futur cela semble pertinent, autant pour vendre un véhicule, l'impact de cette technologie para ît limité pour les amoureux des belles cylindrées.

A contrario, dans le domaine du voyage, l'outil semble beaucoup plus approprié. Les clients vérifient ainsi les infrastructures d'un hôtel et l'intérêt de sites touristiques avant de décider de la destination des prochaines vacances. La réalité virtuelle, très visuelle, va aider à la découverte, contrairement à une voiture où le ressenti corporel joue autant que le visuel. L'immobilier peut bénéficier de cette technologie pour visiter virtuellement des biens et, ainsi, faire gagner du temps dans leur acquisition."

Méthodologie

Le Club Echangeur by BNP Paribas Personal Finance identifie les points de rupture technologiques susceptibles de développer de nouveaux usages de la relation client. Il fournit une vision à 360° des tendances technologiques et leur application marketing. L'Échangeur propose aux entreprises des outils pour comprendre les usages de l'innovation. Plus d'infos sur www.echangeur.fr


Mot clés :

L'Echangeur by BNP Paribas Personal Finance