Mon compte Devenir membre Newsletters

Intelligence artificielle: l'empire de la pomme contre-attaque

Publié le par

Alors qu'Amazon semble avoir pris de l'avance sur l'intelligence artificielle destinée au grand public, que Facebook ait préempté la messagerie instantanée, que fait Apple?

Intelligence artificielle: l'empire de la pomme contre-attaque

L'entreprise de Cupertino, étrangement calme sur le sujet de l'intelligence artificielle ces derniers mois, vient de répon­dre coup pour coup à Amazon et Facebook avec son projet de transformer iMessage en une plateforme de relation client et avec l'arrivée annoncé lors de sa conférence développeur de l'Apple HomePod, qui concurrencera Amazon Echo et Google Home.

Apple a donc pour volonté d'ouvrir iMessage aux entreprises avec Business Chat afin qu'elles l'utilisent pour gérer leur relation client, à l'instar de Facebook Messenger et ses chatbots, comme cela est d'ailleurs décrit sur la page développeur d'Apple. Une fonctionnalité qui arrive peut-être tardivement mais aura le mérite de très largement concurrencer les services de messagerie instantanée.

D'après Apple, les clients pourront y effectuer des transactions et donc, y faire leur shopping. Voici comment est décrite cette fonctionnalité: "Une manière nouvelle et puissante pour les entreprises et les clients de se connecter à partir de Messages. En utilisant Busi­ness Chat, vos clients peuvent obtenir des réponses aux questions, résoudre les problèmes et effectuer des transactions sur leur iPhone, iPad et Apple Watch. Les clients peu­vent trouver votre entreprise et commencer les conversations à partir de Safari, Maps, Spotlight et Siri."

L'Apple Homepod, hybride entre un assistant et un système de diffusion de musique

Également pour toucher le consommateur chez lui, l'enceinte intelligente Homepod a pris la musique comme gage de son entrée au sein du domicile. Face à ses concurrents Apple mise sur une qualité sonore haut gamme afin d'offrir la meilleure expérience musicale possible.

L'HomePod est également équipé de l'assistant Siri, lequel pourra communiquer avec HomeKit pour gérer la domotique de la maison, comme le proposent déjà Amazon Echo et Google Home.

L'intelligence artificielle de Siri ne se déclenche que lorsqu'est prononcé "Hey Siri" et les demandes qui lui sont faites sont anonymisées, contrairement à Amazon et Google. Siri s'est doté, pour l'occasion, d'une fonctionnalité de traduction (anglais, français, allemand, italien, espagnol et chinois).

L'avis de Nicolas Diacono, techno trends expert de L'Echangeur by BNP Paribas Personal Finance

Alors que nous évoquons le commerce conversationnel depuis maintenant deux ans, au regard de ce qui se passe en Chine avec WeChat, la position passive d'Apple était très étonnante face à la montée en puissance de Facebook et Amazon sur le sujet. Ces solutions permettent à Apple de rattraper ses concurrents Gafa. Cette réaction va contenter les utilisateurs de la marque à la pomme, puisqu'ils évolueront dans un écosystème connu. De plus, Apple a pu laisser ses concurrents essuyer les premiers ratés.
Apple rentre donc lui aussi officiellement dans la course au commerce ambiant. L'arrivée du géant de Cupertino va très certainement accélérer la pénétration de ces usages pur un commerce sans friction, que ce soit en chat ou par la voix. Business Chat va peut-être réussir là où l'iBeacon n'a pas rempli les attentes d'Apple c'est-à-dire centraliser le commerce autour de l'écosystème créé par Steve Jobs. Le HomePod, lui, va permettre d'être le hub serviciel du foyer numérique made in Apple. Un foyer numérique cher à son fondateur et sous l'égide de la sécurité des données personnelles.
Ces deux solutions poussent Apple dans la course écosystémique face à Amazon, Google et Facebook. Demain, Apple sera-t-il votre fournisseur de services privilégié au quotidien?

Pour aller plus loin:

Echo Look aide ses possesseurs à s'habiller


Nicolas Diacono (L'Echangeur by BNP Paribas Personal Finance)