eStara lance Click to Chat

Publié par le

eStara étend son offre avec le lancement d'une solution de Chat et permet aux acteurs de l'e-commerce d'accroître la qualité de leur relation client.

  • Imprimer
eStara vient d'annoncer la mise en place d'une nouvelle solution de Chat, Click to Chat, qui sera proposée de manière autonome ou en complément de sa solution Click to Call. Conçue pour être déployée sur Internet, elle contribue à mettre instantanément en contact des internautes et le service commercial d'une société. A partir d'un simple clic sur une icône, la solution d'eStara permet d'initier une cession de Chat en direct. Les internautes obtiennent alors de manière écrite toutes les informations qu'ils souhaitent. eStara répond ainsi grâce à cette nouvelle génération d'outil aux besoins des professionnels de la vente en ligne. Click to Chat devrait contribuer à réduire le taux d'abandon des ventes en ligne et améliorer le taux de transformation des prospects. Les deux solutions d'eStara, Click to Call et Click to Chat, proposent ainsi une continuité de service pour l'internaute par transition du Web à la conversation téléphonique ou aux échanges écrits. Pour garantir une prise en charge qui ne subisse aucune rupture, les solutions d'eStara sont articulées autours d'une plate-forme unique assurant la coordination et la mise en relation instantanée des demandes entrantes avec le service client.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Les idées expérience client (21-25 mai)
Stratégies
Les idées expérience client (21-25 mai)

Les idées expérience client (21-25 mai)

Par La rédaction

La rédaction a sélectionné pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: Walmart cesse son service Scan&Go, [...]

Préserver le capital client au coeur de la tempête
Stratégies
Préserver le capital client au coeur de la tempête

Préserver le capital client au coeur de la tempête

Par Marie-Juliette Levin

Conserver son capital client en zone de turbulence s'impose face à l'augmentation des bad buzz et autres e-reputation malmenée. Comment anticiper [...]