TMCC 2006 : les performances des assistances techniques s'améliorent

Publié par le

Le TechCity Mistery Contact Challenge a mis à l'honneur, pour la cinquième année consécutive, les hot lines les plus performantes du secteur high tech.

  • Imprimer
Le 5 octobre dernier, TechCity Solutions présentait les résultats du Techcity Mistery Contact Challenge 2006, un baromètre mesurant la performance des services de support technique de sociétés high-tech. Cette nouvelle édition contraste avec les précédentes dans la mesure où elle met en évidence une amélioration de la qualité de traitement des clients tous médias confondus. Le taux de performance est passé de 60,79 % en 2004 à 60,32 % en 2005, puis à 63,56% en 2006. Le mail et le Web tirent ce résultat. Cette année, 150 acteurs ont été évalués. Au total, 6 661 contacts ont été établis par les ingénieurs de TechCity en charge du projet. 170 scénarii ont pour l'occasion été élaborés en fonction des problématiques des domaines d'activités et des acteurs. Le palmarès. Grand prix Europe : HP. Grand prix France : Netopia. Prix de la meilleure assistance en ligne : Xerox. Résultat des panels : Imprimantes multifonctions : Brother. Constructeurs MP3 : Archos. Appareils photos numériques : Sony (Konica-Minolta). Hardware connexion réseau : Netopia. GPS : Magellan (Thales Navigation). Home media center : Toshiba. Constructeurs d'ordinateurs : NEC. Graveurs DVD : TDK.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Les idées expérience client (21-25 mai)
Stratégies
Les idées expérience client (21-25 mai)

Les idées expérience client (21-25 mai)

Par La rédaction

La rédaction a sélectionné pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: Walmart cesse son service Scan&Go, [...]

Préserver le capital client au coeur de la tempête
Stratégies
Préserver le capital client au coeur de la tempête

Préserver le capital client au coeur de la tempête

Par Marie-Juliette Levin

Conserver son capital client en zone de turbulence s'impose face à l'augmentation des bad buzz et autres e-reputation malmenée. Comment anticiper [...]