Louis Vuitton US répond à ses clients sur Twitter

Publié par le | Mis à jour le
Louis Vuitton US répond à ses clients sur Twitter

La marque de luxe a créé un compte Twitter spécialement dédié au service client. Les équipes répondent en anglais et sont disponibles 7 jours sur 7, de 8h à 20h30.

  • Imprimer

Depuis avril 2013, Louis Vuitton US a ouvert un compte Twitter spécialement dédié au service client. Cette initiative rappelle celle de Burberry, précurseur sur les réseaux sociaux, qui a créé un compte dédié en mai 2012. Ouvert 7 jours sur 7 de 8h à 20h30, le service est géré en anglais. Les conseillers répondent majoritairement à des demandes concernant la disponibilité de produits, la réparation d'articles, l'expérience client, etc. Il semble, en revanche, que leur capacité à résoudre certaines problématiques est restreinte : beaucoup de réponses renvoient vers le service client téléphonique aux Etats-Unis (866-884-8866).

Relire notre enquête "Luxe : les nouveaux codes de la relation client"

Claire Morel

Claire Morel

Rédactrice en chef adjointe

Rédactrice en chef adjointe pour Relation Client Magazine et Relationclientmag.fr, je traite de tous les sujets sur le secteur : stratégie de relation [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Vous avez dit Chatbot… Késako ?
Vous avez dit Chatbot… Késako ?

Vous avez dit Chatbot… Késako ?

Par Diabolocom

En 2019 le cabinet Gartner prevoit que 20 des entreprises delaisseront leurs applications mobiles au profit des chatbots Comment ca fonctionne [...]

Sur le même sujet

Les idées expérience client (21-25 mai)
Stratégies
Les idées expérience client (21-25 mai)

Les idées expérience client (21-25 mai)

Par La rédaction

La rédaction a sélectionné pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: Walmart cesse son service Scan&Go, [...]

Préserver le capital client au coeur de la tempête
Stratégies
Préserver le capital client au coeur de la tempête

Préserver le capital client au coeur de la tempête

Par Marie-Juliette Levin

Conserver son capital client en zone de turbulence s'impose face à l'augmentation des bad buzz et autres e-reputation malmenée. Comment anticiper [...]