"Les Initiés" de plus en plus nombreux en France

Publié par le
'Les Initiés' de plus en plus nombreux en France

Avec plus de 100 000 membres en Europe dont 30 000 en France, le réseau de marketing participatif "les Initiés" conforte son développement et séduit de plus en plus de marques.

  • Imprimer

Un an après son arrivée en France, le réseau de marketing participatif, "les Initiés", enregistre plus de 30 000 membres dans l’Hexagone. Département de l’agence marketing belge de "word of mouth" The Insiders, le département repose sur le principe du bouche-à-oreille. Il propose aux internautes de devenir "initiés", afin de tester gratuitement des produits et de donner leur avis en retour. Ces consommateurs sélectionnés doivent montrer un intérêt marqué pour les produits testés. Ils contribuent ainsi à leur notoriété en les conseillant à leur entourage et en organisant des séances de test.

Les premiers initiés français ont déjà testé des voyages en Eurostar vers Londres, des livres photos Albelli et des jeux vidéo Playstation. Fort de son succès, le réseau a récemment lancé des campagnes pour le dernier rasoir Hydro 5 de Wilkinson et le nouveau bain de bouche antibactérien Listerine Total Care.

Claire Morel

Claire Morel

Rédactrice en chef adjointe

Rédactrice en chef adjointe pour Relation Client Magazine et Relationclientmag.fr, je traite de tous les sujets sur le secteur : stratégie de relation [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Les idées expérience client (21-25 mai)
Stratégies
Les idées expérience client (21-25 mai)

Les idées expérience client (21-25 mai)

Par La rédaction

La rédaction a sélectionné pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: Walmart cesse son service Scan&Go, [...]

Préserver le capital client au coeur de la tempête
Stratégies
Préserver le capital client au coeur de la tempête

Préserver le capital client au coeur de la tempête

Par Marie-Juliette Levin

Conserver son capital client en zone de turbulence s'impose face à l'augmentation des bad buzz et autres e-reputation malmenée. Comment anticiper [...]