Atol, un regard neuf sur l'optique

Publié par le - mis à jour à
Atol, un regard neuf sur l'optique

L'opticien digitalise sa relation client et investit dans les nouvelles technologies. Une nouvelle campagne de publicité accompagne sa stratégie de communication: proximité et services.

  • Imprimer

Initié en 2016, le plan Transform'Atol déploie son programme lié à la digitalisation de sa relation client. Jouer sur la proximité pour se différencier, telle est la feuille de route de l'opticien aux 769 enseignes, résumée dans son nouveau slogan: "Si vous pensez que tous les opticiens se ressemblent, vous avez besoin de lunettes". C'est d'ailleurs sur le ton de l'humour qu'Atol interpelle ses futurs clients dans sa nouvelle campagne de publicité, baptisée "40 ans, enfin" et lancée via un plan média d'envergure le 10 mars dernier. Cette campagne repose sur un dispositif multicanal qui se décline en TV, sur le site web et les réseaux sociaux.Une activation sera lancée sur Facebook et sur Twitter en format "first View".

"Tous nos concurrents communiquent sur le prix. Nous souhaitons davantage mettre en avant le service et la proximité", annonce Éric Plat, p-dg de l'enseigne avant de dévoiler, en conférence de presse, le film publicitaire réalisé par l'agence Romance. Exit donc les films avec les dernières égéries de la marque: Adriana Karembeu et Antoine, jugés trop éloignés des clients. De fait, le film invite les quadras à se rendre dans un magasin Atol pour faire un test un peu spécial. "Si vous êtes nés entre 1968 et 1978, venez tester gratuitement votre vue chez Atol", signe la fin du film d'une minute et demie (en version de 45 secondes sur les réseaux sociaux). Une manière originale et drôle d'interpeller cette cible concernée par des problèmes de vue et de l'inciter à venir en boutique. "Représentant 9 millions de Français, les quarantenaires sont une cible de consommateurs charnière et prescriptrice. Elle permet de s'adresser par rebond à ses enfants et à ses parents, soit une cible étendue de 30 millions de Français", analyse Éric Plat.

La technologie en boutique

Ainsi, Atol mise sur l'omnicanalité pour déployer sa stratégie en 2018. L'enseigne développe son nouveau concept de magasin tourné vers les nouvelles technologies. Des iPad conçus exclusivement par et pour Atol accompagnent les opticiens pour déterminer au mieux l'équipement répondant aux besoins du client. Les essais se font côte à côte sur de grandes tables en bois pour faciliter les échanges avec le spécialiste. Environ 30 magasins sont équipés de ce nouveau concept. "Des points de vente qui ont vu leur croissance progresser de 8%, contre 0,8% en moyenne en 2017", précise Éric Plat.

Plus de 120 magasins se sont déclaré candidats pour l'adopter. Enfin, les délais de livraison sont réduits. "Nous avons un réseau très dense de magasins qui nous permet de gérer au mieux la politique du dernier kilomètre. Chez Atol, la livraison est souvent rapide. Ma priorité est de fluidifier le parcours client car dans l'optique, c'est un vrai parcours du combattant entre la visite chez le médecin et les démarches auprès de la mutuelle", commente le p-dg(1).

Le digital, fer de lance en 2018

"D'ici 2020, l'enseigne sera totalement omnicanale et connectée", assure le p-dg de la marque. L'innovation est au coeur du groupe et les nouvelles technologies sont exploitées. Pas moins de 40 personnes seront recrutées dans les deux ans pour rejoindre l'équipe dédiée au digital, qui en compte 10. Outre l'animation assidue des réseaux sociaux, Atol vient de mettre en place un chatbot pour ses clients. "Une première chez un opticien", assure Éric Plat.

L'idée est de soumettre les internautes à un questionnaire simple sur leur vision de près et petit à petit de les inciter à venir faire un test de vision en magasin. "Les access presbytes qui sont multiscreens échangent avec un chatbot via différentes animations simples. C'est par ailleurs efficace quant à la traçabilité des données sur le web", précise Éric Plat. Autre innovation, cette fois plus technique, visant à révéler l'expertise de l'opticien, le lancement de lunettes intelligentes qui alertent en cas de chute du porteur. De quoi rassurer les quadras en veillant sur leurs parents.

(1) L'enseigne Atol a été élue par Capital en 2017 et 2018, leader du service pour la qualité de sa relation client.

En chiffres
ATOL, Association des Techniciens en Optique et Lunetterie
1970 : année de création du modèle coopératif
371 millions d'euros de CA en 2017
769 magasins dans 668 communes de France
35 ouvertures de boutiques prévues en 2018
214 salariés au siège d'Antony et sur la plateforme logistique de Beaune


Marie-Juliette Levin

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet