E-mailing : baisse du taux d'ouvreurs en 2005

Publié par le
E-mailing : baisse du taux d'ouvreurs en 2005

C'est l'un des résultats généraux du baromètre des performances e-mailing par secteur d'activité d'Emailing Solution.

  • Imprimer
Créé pour répondre aux besoins des 250 utilisateurs d'Emailing Solution, ce baromètre a pour vocation première d'aider l'ensemble des e-mailers à situer leurs statistiques de retours par rapport à celles de l'ensemble des acteurs de leur secteur. Le benchmark 2005 analyse les envois de courriers électroniques de plus de neuf secteurs d'activité selon quatre critères : la validité des adresses, le taux d'ouvreurs des courriers, le taux de cliqueurs et de réactivité (ou taux de clics sur mails ouverts). De façon générale, ce benchmark 2005 permet de noter une baisse significative du taux d'ouvreurs par rapport au taux affiché en 2004. Le secteur média/presse remporte le meilleur taux de réactivité : 37,3%, le secteur des banques/assurances revendique quant à lui le meilleur taux d'ouvreurs avec 53,2%. Enfin, les tendances françaises de l'e-mailing rejoignent progressivement celles constatées aux Etats-Unis.
Jérôme Pouponnot

Jérôme Pouponnot

Journaliste

Journaliste dans la presse professionnelle depuis 1999, j’ai exercé dans l’univers de la relation client et du marketing direct jusqu’en 2012. Rattaché [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Editialis Brand Content

Dans un univers concurrentiel ou les marques ont des difficultes se differencier Il faut reussir se differencier dans sa promesse aux consommateurs [...]

34,3 %

34,3 %

Sur le même sujet