Teleperformance enregistre une forte progression de ses résultats en 2017

Publié par le - mis à jour à
Teleperformance enregistre une forte progression de ses résultats en 2017

Le groupe Teleperformance annonce un chiffre d'affaires en progression de 14,6% pour l'année 2017, dû en partie à l'ouverture de 18 nouveaux centres de contacts.

  • Imprimer

L'outsourceur Teleperformance se félicite d'un chiffre d'affaires de 4,180 milliards d'euros en hausse de 14,6% en 2017. Selon le groupe, cette évolution est essentiellement due à un effet périmètre positif de 282 millions d'euros provenant de la première consolidation de la société LanguageLine Solutions sur 12 mois, ainsi qu'un effet de change négatif de 72 millions d'euros, provenant principalement de la dépréciation du dollar US et de la livre sterling. À données comparables (à devises et périmètre constants), le chiffre d'affaires s'établit en progression de 9,0% par rapport à l'année précédente.

Depuis le 1er janvier 2017, le groupe sépare les activités "core services" (+8,8% à données comparables), dédiés à la relation client, au support technique et à l'acquisition, et les services spécialisés (+10,4% à données comparables +90,4% à données publiées), regroupant l'interprétariat (suite à l'acquisition de LanguageLine Solutions), la gestion de demande des visas pour le compte des gouvernements (assurés par TLS Contact), les solutions développées par Teleperformance Analytics et le recouvrement des créances en Amérique du Nord (via AllianceOne Receivables Management).

L'EBITDA courant s'est élevé à 720 millions d'euros en 2017, en hausse de 29,0% par rapport à 2016, soit un taux de marge de 17,2%, contre 15,3% en 2016.

Une progression sur toutes les activités du groupe

La nouvelle progression de la rentabilité du groupe en 2017 a reflété les principales évolutions suivantes :

- hausse des marges des activités core services, avec la forte croissance des activités de la zone ibérico-LATAM, dont la rentabilité est la plus élevée des trois zones linguistiques du groupe (effet de mix), et poursuite du redressement progressif des marges dans la zone Europe continentale, Moyen-Orient et Afrique;

- hausse des marges des services spécialisés, avec la poursuite de la bonne progression des activités de gestion externalisée des demandes de visas (activités de TLScontact), et la première consolidation de la société LanguageLine Solutions sur 12 mois, activité à forte rentabilité (effet de mix).

Les développements-clés du groupe en 2017 ont consisté en l'ouverture de 18 nouveaux centres de contacts, essentiellement de la zone ibérico-Latam, l'acquisition de la start-up Wibilong et le lancement de la solution de conseil Praxidia, dont le déploiement est prévu en 2018.

Concernant l'organisation et la gouvernance du groupe, Daniel Julien est nommé président-directeur général, tandis qu'Olivier Rigaudy est nommé directeur général délégué, en charge des finances.

Teleperformance affiche une ambition de 6% de croissance organique de son chiffre d'affaires en 2018.


no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

La rédaction vous recommande