Dimelo ouvre des bureaux à Singapour et Nairobi

Publié par le - mis à jour à
Dimelo ouvre des bureaux à Singapour et Nairobi
© vege - Fotolia

Présent dans 65 pays en Europe, en Afrique et en Asie, Dimelo renforce sa présence internationale avec l'ouverture de deux nouveaux bureaux, l'un à Singapour, l'autre à Nairobi, Kenya. L'entreprise française souhaite approfondir sa connaissance des marchés locaux.

  • Imprimer

Basée en France, la société Dimelo, spécialisée dans les interactions clients digitales, continue son implantation locale au sein de ses différents marchés. La plateforme d'interactions clients digitales, qui reconnaît 72 langues, ouvre deux nouveaux bureaux à Singapour et Nairobi et assoit la présence internationale. La solution contribue à la résolution d'1 million de problèmes par mois. Le bureau singapourien de Dimelo sera dirigé par Gaya Guirous, spécialiste marketing et business development. Dimelo est déjà présent sur le continent asiatique, où il accompagne des clients dans différents secteurs comme l'entertainment avec iflix, ou les télécommunications avec des acteurs comme Ooredoo ou Banglalink.

En parallèle, implanté dans le quartier Westlands Business District, le bureau de Nairobi sera piloté par Olivier Mentine, responsable international business development. Le continent africain constitue la base historique de la présence internationale de Dimelo. Aujourd'hui, l'entreprise accompagne 40 clients dans la zone Moyen-Orient-Afrique, parmi lesquels figurent des acteurs du secteur des télécommunications (Orange, Ooredoo, Tigo, Djezzy, Umniah) ou bancaire (BMCE).

Ces deux nouveaux bureaux viennent compléter l'implantation du siège de Dimelo à Paris, et son bureau à Munich pour gérer la zone Dach (Allemagne, Autriche, Suisse). Dans cette région, l'entreprise accompagne des clients tels que la Deutsche Bahn et WIR Bank.

no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet